1 min de lecture Sénat

Migrants : la ministre Nathalie Loiseau choque en parlant d'un "shopping de l'asile"

VIDÉO - La ministre déléguée en charge des Affaires européennes a provoqué une vive réaction chez les sénateurs de gauche, notamment l'écologiste Esther Benbassa. Nathalie Loiseau a ensuite reconnu une expression "malheureuse".

Nathalie Loiseau devant l'Élysée, le 22 novembre 2017
Nathalie Loiseau devant l'Élysée, le 22 novembre 2017 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Lorsque l'on arrive du Sud-Soudan, on peut décider de faire du shopping de l'asile et trouver qu'on est mieux en Suède qu'en Italie", a estimé Nathalie Loiseau, ministre déléguée auprès de Jean-Yves Le Drian, en charge des Affaires européennes. Quelques mots retransmis sur LCP, qui ont provoqué une vive réaction de la part des élus de gauche. 

"Comme osez-vous utiliser ce mot ?", a immédiatement répliqué l'écologiste Esther Benbassa. (...) Il n'y a pas une crise humanitaire seulement, mais surtout une crise de l'accueil. Aujourd'hui, vous avez donné l'exemple en parlant de shopping. Mais comment pouvez-vous utiliser ce mot, pour des gens qui sont dans la misère, l'anxiété, le dénuement."

Face au tollé qui a suivi, Nathalie Loiseau s'est exprimée sur son compte Twitter. "L'expression n'est pas heureuse en effet. Elle désigne une réalité constatée et elle est couramment utilisée par les spécialistes du régime européen de l'asile", a maintenu la ministre. Plus tard dans la journée du jeudi 10 mai, Nathalie Loiseau a reconnu une expression "malheureuse".

"Ce terme figure dans plusieurs textes. La lutte contre le 'shopping de l'asile' est un objectif de la révision du régime européen d'asile. La France est favorable à l'harmonisation des procédures et à la précision des responsabilités de chacun et de la solidarité entre États", a-t-elle poursuivi sans évoquer de regrets quant à l'emploi de l'expression "shopping de l'asile".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénat Gouvernement Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants