1 min de lecture Crise en Grèce

Migrants : "Je suis favorable à ce que l'on fasse évoluer les droits du sol et du sang", dit Brice Hortefeux

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien ministre défend par ailleurs la métaphore de la "fuite d'eau" utilisée par Nicolas Sarkozy pour parler du problème des migrants.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
Grèce : "Le populisme est parfois une tentation mais jamais la solution", dit Brice Hortefeux Crédit Image : Alice Beckel / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL générique
Colas Bedoy et Romain Renner

L'Union européenne continue de réfléchir à la meilleure manière de gérer la question des migrants. "Elle doit agir et commence à le faire en luttant contre les trafiquants", estime Brice Hortefeux. Face au problème que pose ces flux migratoires, le député européen se dit "favorable à ce que l'on fasse évoluer les droits du sol et du sang". Il s'explique : "Il ne faut pas que l'acquisition de la nationalité soit la conséquence d'une passivité mais les résultats d'une volonté. Il faut penser au droit du sang dans certains territoires d'outre-mer où les abus sont innombrables. Il faut rendre l'acquisition de la nationalité impossible pour les délinquants et les enfants de ceux qui sont venus illégalement".

L'ancien ministre réfute toutefois reprendre des thèses proches de celles du Front national. "Le FN se trompe totalement quand il explique que la solution c'est la protection nationale alors qu'il est plus facile et plus cohérent d'organiser l'immigration aux frontières de l'Europe plutôt qu'aux frontières de la France", estime-t-il. Proche de Nicolas Sarkozy, l'élu européen défend également l'ancien président de la République, qui a comparé l'afflux de migrants et la solution des quotas à "une fuite d'eau".

Selon lui, "il a eu parfaitement raison de souligner que proposer une répartition n'est pas ce qu'il fallait. Ce qui est proposé, c'est d'organiser des appels d'air (...) La capacité d'accueil de la France est à saturation". Et d'ajouter que l'opinion était du côté de l'ancien chef de l'État : "La question (à propos de la fuite d'eau, ndlr) était posée aux lecteurs du Parisien et 63% ont approuvé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise en Grèce Grèce Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778828258
Migrants : "Je suis favorable à ce que l'on fasse évoluer les droits du sol et du sang", dit Brice Hortefeux
Migrants : "Je suis favorable à ce que l'on fasse évoluer les droits du sol et du sang", dit Brice Hortefeux
REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien ministre défend par ailleurs la métaphore de la "fuite d'eau" utilisée par Nicolas Sarkozy pour parler du problème des migrants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/migrants-je-suis-favorable-a-ce-que-l-on-fasse-evoluer-les-droits-du-sol-et-du-sang-dit-brice-hortefeux-7778828258
2015-06-22 08:41:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tdcsJqexrAJMcPp3sPvZJw/330v220-2/online/image/2015/0622/7778828234_brice-hortefeux-invite-de-rtl-le-22-juin-2015.jpg