1 min de lecture Front de gauche

Mélenchon : "Le premier pourvoyeur du FN, c'est Hollande"

Dans une interview au "Journal du dimanche", Jean-Luc Mélenchon explique que le président de la République pratique "une politique de droite".

Jean-Luc Mélenchon à Madrid (Espagne), le 27 mai 2013.
Jean-Luc Mélenchon à Madrid (Espagne), le 27 mai 2013. Crédit : AFP / JAVIER SORIANO
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"En un an, Hollande a plongé notre pays dans la déprime. Cet homme nous enlève le goût du futur! Tout cela pour un objectif servile : payer la dette, explique le président du Front de gauche dans une interview accordée au Journal du Dimanche. Il a rompu avec tout ce qui était le programme de la gauche traditionnelle, mais aussi avec celui de la nouvelle gauche. Notre-Dame-des-Landes, l'huile de palme, les forages gaz de schiste : cet été a été un festival d'archaïsmes!"

Alors qu'on lui demande pourquoi, au regard des résultats des élections partielles, la situation ne lui profite pas plus et profite au Front National, le co-président du Parti de gauche répond : "le premier pourvoyeur du Front National, c'est François Hollande par la démoralisation et la démobilisation qu'il répand (...) Mais je ne cherche pas à diminuer nos difficultés et je m'en attribue une part. Nous n'avons pas assez mobilisé et je m'en veux beaucoup".

Une "divergence" avec le PCF sur les municipales

Par ailleurs, interrogé sur le fait que les communistes, alliés du Parti de gauche (PG) au sein du Front de gauche, souhaitent des listes communes de la gauche au premier tour des élections municipales de mars 2014, tandis que le PG prône l'autonomie, l'ancien candidat à l'élection présidentielle souligne qu"il y a une divergence" mais qu'"il ne faut pas la dramatiser".

"De toute façon, ça se décide localement. Pour moi, il faut être autonome pour mobiliser des forces déterminées à donner le coup de balai de la révolution citoyenne et de l'humain d'abord", ajoute-t-il. Fin juillet, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, avait reconnu une différence d'"appréciation" entre sa formation et le PG à ce sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front de gauche Jean-Luc Mélenchon Parti communiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants