1 min de lecture Front national

"Mediapart" affirme que deux de ses journalistes ont été menacés de mort par des proches de Marine Le Pen

Le 30 janvier dernier, Marine Turchi et Karl Laske auraient été menacés après avoir voulu enquêter sur le financement du Front national.

Marine Le Pen, présidente du Front national, le 8 décembre 2014 (archives)
Marine Le Pen, présidente du Front national, le 8 décembre 2014 (archives) Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Les journalistes Marine Turchi et Karl Laske agressés ? C'est ce que laisse penser le dernier post d'Edwy Plenel sur le blog de Mediapart. Les deux journalistes auraient été pris à partie et menacés de mort par des proches de Marine Le Pen alors qu'ils enquêtaient sur le financement du Front national, vendredi 30 janvier. "C’est en arrivant sur la place qu’ils sont soudain entourés et admonestés par un groupe de quatre à cinq personnes, parmi lesquelles Axel Loustau. Mais le plus virulent et le plus menaçant est Olivier Duguet", peut-on lire sur l'article.

"Je vais te tuer. Je vais te retrouver. Je vais t'attendre en bas de chez toi"

Olivier Duguet
Partager la citation

L'ancien trésorier de "Jeanne", micro-parti du Front national, aurait alors menacer verbalement Marine Turchi. "Je vais te tuer. Je vais te retrouver. Je vais t'attendre en bas de chez toi", révèle Edwy Plenel. Les deux journalistes se seraient alors réfugiés dans une brasserie avant d'entamer une discussion avec Axel Loustau. L'actuel trésorier du micro-parti critiquant alors le harcèlement subi. "Il faut nous comprendre, on est harcelés à cause de vos articles... Et mon ami est un peu nerveux", se serait-il justifié.

Les journalistes de Mediapart auraient signalé les faits au commissariat du XIe arrondissement. Une déposition qui serait remontée comme un signalement au parquet de Paris avant une possible enquête préliminaire. "Ce n’est évidemment pas un incident isolé mais l’énième illustration de la culture de violence politique propre au parti d’extrême droite, sur fond d’intolérance vis-à-vis de la liberté, que ce soit celle de penser différemment ou celle d’enquêter librement", a vivement critiqué le fondateur du journal. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Mediapart
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants