1 min de lecture Patrons

Medef : Roux de Bézieux ne veut "pas être le patron des patrons mais leur porte-parole"

INVITÉ RTL - L'un des deux derniers candidats à la présidence du Medef a donné sa feuille de route, vendredi 29 juin.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Medef : Roux de Bézieux ne veut "pas être le patron des patrons mais leur porte-parole" Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Léa Stassinet

Peu connu du grand public, Geoffroy Roux de Bézieux compte bien tirer son épingle du jeu face à son concurrent à la présidence du Medef, Alexandre Saubot. Invité de RTL ce vendredi 29 juin il estime qu'il fera la différence en axant son projet sur les "mutations technologiques qui vont bouleverser le monde du travail"

"Le Medef que je veux incarner va réfléchir, faire de la prospective. C'est quoi le travail de demain ?", interroge Geoffroy Roux de Bézieux. Celui qui estime que la France "est un peu en retard" sur cette question a cité l'exemple du "bus autonome". "Dans ces bus, il n'y a pas de chauffeurs. Comment former les chauffeurs à d'autres métiers ?", se demande le candidat, qui fait de la formation à ces nouveau métiers sa priorité. 

Geoffroy Roux de Bézieux est également revenu sur une phrase qui revient souvent lorsque l'on présente le président du Medef. "Je ne veux pas être le patron des patrons mais leur porte-parole", a-t-il indiqué. 

À lire aussi
Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, en octobre 2017 industrie
Nissan : Carlos Ghosn, soupçonné de malversations, a été arrêté à Tokyo

"Réconcilier le travail et le capital"

Autre objectif du candidat, la mise en place d'un dispositif présent dans la loi Pacte : celui de développer l'intéressement dans les petites entreprises. "C'est une bonne manière de réconcilier le travail et le capital", assure Geoffroy Roux de Bézieux, qui estime que c'est une mesure "que le Medef peut accompagner". 

Enfin, le candidat a dévoilé la première décision qu'il prendrait en cas d'élection. "Mon premier acte ce serait de faire un changement de gouvernance interne", explique-t-il, regrettant des structures "qui datent d'il y a 20 ans". Si Geoffroy Roux de Bézieux compte prendre Patrick Martin, 3e candidat à la présidence du Medef en tant que bras droit, il assure que la parité sera respectée au sein du syndicat des patrons.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrons Emploi Medef
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793917930
Medef : Roux de Bézieux ne veut "pas être le patron des patrons mais leur porte-parole"
Medef : Roux de Bézieux ne veut "pas être le patron des patrons mais leur porte-parole"
INVITÉ RTL - L'un des deux derniers candidats à la présidence du Medef a donné sa feuille de route, vendredi 29 juin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/medef-geoffroy-roux-de-bezieux-ne-veut-pas-etre-le-patron-des-patrons-mais-leur-porte-parole-7793917930
2018-06-29 08:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-30WhAGIBDzts3OygPcpWg/330v220-2/online/image/2018/0629/7793917981_geoffroy-roux-de-bezieux-invite-sur-rtl-vendredi-29-juin.JPG