1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marlène Schiappa sur RTL : "La société est enfin prête à entendre les femmes"
2 min de lecture

Marlène Schiappa sur RTL : "La société est enfin prête à entendre les femmes"

INVITÉE RTL - Marlène Schiappa, secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, a assuré l'engagement du gouvernement concernant les violences faites aux femmes.

Marlène Schiappa, invitée de RTL le 16 octobre 2017
Marlène Schiappa, invitée de RTL le 16 octobre 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Marlène Schiappa était l'invitée de RTL Midi le 24 novembre 2017
05:08
"À 15 ans, on est naïf" : une auditrice interpelle Marlène Schiappa sur l'âge du consentement sexuel
09:32
Un auditeur de RTL témoigne des difficultés à porter plainte pour viol
09:03
Face au harcèlement sexuel, "il faut tenir et faire les démarches", conseille une auditrice
03:16
Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, a répondu aux auditeurs de RTL le 24 novembre 2017 dans "RTL Midi"
27:35
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Les temps changent selon Marlène Schiappa. Pour la secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, les nombreux témoignages de femmes sur les réseaux sociaux ne sont pas "seulement une libération de la parole". Il s'agit aussi, et surtout, d'une "dynamique de l’écoute", a-t-elle assuré avant d'ajouter : "Enfin, la société est prête à entendre ces femmes qui depuis longtemps parlaient des violences sexistes et sexuelles qu’elles subissaient", a-t-elle expliqué au micro de RTL.

C'est dans ce contexte que cinq militantes féministes ont lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #SoyezAuRDV. L'objectif ? Interpeller Emmanuel Macron sur le besoin, selon elles, d'un plan d'urgence dédié aux violences faites aux femmes.

"On avance sur le rendez-vous", a assuré la secrétaire d'État, "parce que le président de la République était le seul candidat pendant la campagne à avoir voulu faire de l'égalité la grande cause de son quinquennat et le seul à avoir donné la parole dans ses meetings à des femmes, comme moi, qui voulaient porter ce sujet de la lutte contre les violences sexuelles”. 

Le président de la République française annoncera d'ailleurs, samedi 25 novembre, son plan "sécurité sexuelle", à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes.

Débat autour du consentement des mineurs

À lire aussi

En plus de ces nouvelles mesures et celles déjà engagées (des campagnes de communication, une proposition de loi sur la pénalisation du harcèlement de rue), Marlène Schiappa a rappelé au micro de RTL l'importance de la mobilisation citoyenne "pour que personne ne laisse passer ces violences" sexistes et sexuelles.

Invitée à répondre aux questions des auditeurs et auditrices, Marlène Schiappa a souligné l'importance d'une réflexion autour de la prise en charge du dépôt de plainte des femmes victimes de violences sexuelles.

La secrétaire d'État a également martelé l'intention du gouvernement d'ajouter une protection pour les victimes de moins de 13 ans avec un projet de loi autour du consentement : cet âge minimum permettrait de poursuivre d'office puis de condamner les agresseurs sans qu'il y ait un quelconque débat autour du consentement de la victime.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/