1 min de lecture Droits des femmes

Marlène Schiappa signale une "blague indigne" de Tex au CSA

La secrétaire d'État en charge de l'Égalité entre les hommes et les femmes condamne fermement une "plaisanterie" de l'animateur de télévision.

Marlène Schiappa, le 25 novembre 2017 à Paris
Marlène Schiappa, le 25 novembre 2017 à Paris Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Ce sont quelques mots qui ne passent pas auprès de la ministre. Le présentateur était l'invité de Julien Courbet, jeudi 30 novembre, sur le plateau de C'est que de la télé, une émission diffusée sur C8. Au cours du programme, Tex a lâché une "plaisanterie" qui n'a pas été appréciée de tous.. 

"C'est un sujet super sensible, je la tente, a commencé le présentateur des Z'amours. Les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? Elle est terrible celle-là. On ne lui dit plus rien ! On vient déjà de lui expliquer deux fois !" Une sortie qui n'a pas été du goût de nombreux internautes, et que la secrétaire d'État en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes condamne.

Sur Twitter, Marlène Schiappa a annoncé qu'elle avait signalé la séquence au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), la qualifiant de "blague indigne et irrespectueuse qui banalise les violences conjugales, à quelques jours de l'hommage national rendu par le Président". "Ne rien laisser passer", conclut la secrétaire d'État.

Au lendemain de la diffusion de la séquence, Tex s'est excusé sur Twitter. "Mes excuses les plus sincères à toutes les personnes que ma blague a pu blesser. Je m'oppose fermement à toutes formes de violences faites aux femmes", a écrit l'animateur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droits des femmes Marlène Schiappa Femmes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants