1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Whirlpool : "Un tournant dans la campagne", lance Marion Maréchal-Le Pen sur RTL
3 min de lecture

Whirlpool : "Un tournant dans la campagne", lance Marion Maréchal-Le Pen sur RTL

INVITÉE RTL - La députée Front national de Vaucluse et présidente du groupe frontiste au conseil régional de la région PACA est revenue sur la présence de Marine Le Pen auprès des salariés de l'usine Whirlpool à Amiens.

Marion Maréchal-Le Pen, invitée de RTL, 27 avril 2017
Marion Maréchal-Le Pen, invitée de RTL, 27 avril 2017
Crédit : Frederic Bukajlo
Marion Maréchal-Le Pen sur RTL : en appelant à voter Macron, "Sarkozy trahit ses électeurs"
00:23
Whirlpool : "Un tournant dans la campagne", lance Marion Maréchal-Le Pen sur RTL
02:15
Marion Maréchal-Le Pen voit "des aspirations communes" avec les électeurs de Mélenchon
01:12
Marion Maréchal-Le Pen, invitée de RTL, jeudi 27 avril
13:39
Marion Maréchal-Le Pen revient sur ses dires au sujet des électeurs de Mélenchon
00:31
Marion Maréchal-Le Pen sur RTL : en appelant à voter Macron, "Sarkozy trahit ses électeurs"
13:43
Philippe Peyre

Ça a été l'événement présidentiel du jour, mercredi 26 avril. Emmanuel Macron a eu le droit à un accueil houleux, entre quelques sifflets et des "Marine présidente", sur le site Whirlpool d'Amiens (Somme), où sa concurrente Marine Le Pen s'était rendue dans la matinée. "Ce n'était pas un coup", a commenté Marion Maréchal-Le Pen jeudi 27 avril sur RTL. 

Pour la députée frontiste de Vaucluse, cet épisode marque un "tournant dans la campagne" de l'entre-deux tours. "Lorsqu'elle (Marine Le Pen, ndlr) s'est rendue sur ce piquet de grève de l'usine Whirlpool, elle a eu un accueil absolument excellent fait de marques de sympathies (...) quant à l'inverse, Monsieur Macron, contraint et forcé de se rendre sur ce piquet de grève, car ça n'était pas initialement prévu (...), lui a reçu un accueil plus que froid, c'est le moins que l'on puisse dire", a-t-elle estimé.

Pour Marion Maréchal-Le Pen, la différence d'accueil est "liée au fait qu'il y a deux visions de la société qui s'opposent, deux visions économiques qui s'opposent et le fait que monsieur Macron est le continuateur de toute la politique qui a permis que cette usine arrive à se faire délocalisée".

Le protectionnisme économique, contraire au droit de l'UE

L'exemple de l'usine de Whirlpool, dont le groupe a décidé qu'elle serait délocalisée en Pologne, constitue un chantier dont veut se saisir le Front national pour faire valoir sa mesure phare qu'est le protectionnisme économique. "La grande difficulté, c'est la volonté de mettre en place du protectionnisme face à ce phénomène de délocalisation. Je parle d'entreprises qui ferment des usines en France pour les mettre dans des pays à bas coût salariaux comme la Pologne pour ensuite réimporter ses produits sur le marché français, a déploré Marion Maréchal-Le Pen au micro de RTL. Nous dirons à ces entreprises que si elles font le choix de cette casse sociale, elles devront s'attendre à être frappées de taxes à l'importation pour qu'il n'y ait pas de bénéfices à la délocalisation".

À lire aussi

Seulement, dans l'état du droit européen actuel, le protectionnisme économique n'est pas légal. Si la députée frontiste de Vaucluse a indiqué que Marine Le Pen négociera au niveau européen, elle a souligné que elle-même n'aurait pas de mal à violer ce droit : "Personnellement je n'aurai pas de scrupules parce que je vois que certains pays au sein de l'Union européenne, à l'heure actuelle, se permettent de le faire, sans que manifestement ça ne pose de problèmes particuliers (...)", a dénoncé la nièce de Marine Le Pen

Pour autant, Marion Maréchal-Le Pen a précisé la feuille de route qui serait celle de sa tante si elle était élue présidente : "Nous voulons entamer des négociations avec l'Union européenne, dont le protectionnisme serait l'un des aspects, pour dire aux Français : 'Voilà, nous avons obtenu ou pas ces négociations, à vous de décider si vous êtes satisfait de ces négociations ou si vous voulez sortir de l'Union européenne", a-t-elle expliqué.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/