1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marion Maréchal-Le Pen : "Nous avons déjà gagné la bataille des idées"
1 min de lecture

Marion Maréchal-Le Pen : "Nous avons déjà gagné la bataille des idées"

REPLAY / INVITÉE RTL - La candidate du Front national en PACA espère que les élections régionales donneront l'occasion au FN de démontrer sa capacité à gouverner avant la présidentielle de 2017.

Régionales : Marion Maréchal-Le Pen recrute un ancien pilote de F1 comme conseiller en sécurité routière
Régionales : Marion Maréchal-Le Pen recrute un ancien pilote de F1 comme conseiller en sécurité routière
Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Marion Maréchal-Le Pen : "Nous avons déjà gagné la bataille des idées"
00:08:24
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

À quelques semaines des élections régionales, la candidate du Front national en Provence-Alpes-Côte-d'Azur est au coude-à-coude avec Christian Estrosi (LR) pour remporter la présidence de la région, le 13 décembre. Pour la députée du Vaucluse, des régions gouvernées par le Front national donneraient à son parti "l'opportunité de démontrer sa capacité à diriger des exécutifs" dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017.

"Nous avons gagné la bataille des idées mais nous n'avons pas gagné la bataille des partis", explique Marion Maréchal-Le Pen, qui considère que les élections de décembre prochain constituent à ce titre "une étape incontournable" et l'occasion "monter d'un cran" avant l'échéance de 2017. Avec la région PACA, la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais-Picardie pourrait devenir l'autre laboratoire du Front national au pouvoir en cas victoire de Marine Le Pen le 13 décembre.

Les économies budgétaires au centre du programme frontiste

Dans la cas où elle serait à la tête de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Marion Maréchal-Le Pen annonce qu'elle fera "des économies sur des dépenses inutiles" comme la communication, le train de vie des élus ou la multiplication des vice-présidences "délirantes".

La députée du Vaucluse prévient qu'elle ne remplacera pas les départs à la retraite des fonctionnaires dépendants de la région. "Ce serait mentir de dire aujourd'hui que le nombre de fonctionnaires n'est pas trop important", annonce la candidate frontiste. Elle estime que ces mesures permettront de réaliser environ 25% d'économie sur les frais de fonctionnement de la région.

Une gestion en bon père de famille

Marion Maréchal-Le Pen
À écouter aussi

Marion Maréchal-Le Pen promet une gestion "en bon père de famille" si jamais elle est amenée à diriger la région PACA. Avec un programme qu'elle présente comme "pragmatique", la nièce de Marine Le Pen promet néanmoins de réinvestir ces économies dans le développement économique de la région. Bien que la loi européenne ne permette pas de favoriser les entreprises nationales, la candidate FN propose de jouer sur les normes sociales et environnementales pour mettre en valeur les entreprises du cru.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/