1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marion Maréchal Le Pen : “Les personnes les plus démunies bénéficient déjà du tiers payant”
1 min de lecture

Marion Maréchal Le Pen : “Les personnes les plus démunies bénéficient déjà du tiers payant”

REPLAY / INVITÉE RTL - La député du Vaucluse soutient la grève des médecins et dénonce plusieurs mesures contenues dans le projet de loi de santé.

Marion Maréchal-Le Pen lors d'un meeting à Marseille
Marion Maréchal-Le Pen lors d'un meeting à Marseille
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Marion Maréchal-Le Pen : "Nous avons déjà gagné la bataille des idées"
08:24
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Alors que l’ensemble des syndicats de médecins appellent à “une journée morte” pour protester contre la généralisation du tiers payant vendredi 13 novembre, Marion Maréchal-Le Pen apporte son soutien au mouvement de grève des médecins. "La grève est parfaitement justifiée parce qu'en réalité les personnes les plus démunies ont déjà accès au tiers payant", s'agace la députée du Vaucluse au micro de RTL.

Pour la candidate frontiste en Provence-Alpes-Côte d'Azur, le gouvernement passe à côté des enjeux de santé publique actuels comme les "déserts médicaux et l'accès aux soins", selon Marion Maréchal-Le Pen. "C'est un coût et des charges administratives supplémentaires" auxquels le gouvernement n'apporte pas de solution, selon elle.

Des questions éthiques pas assez débattues

Derrière la problématique réforme du tiers payant, qualifié de "mesure gadget", la député FN se dit très inquiète vis-à-vis de nombreuses mesure^s du projet de loi de santé. Marion Maréchal-Le Pen cite pêle-mêle : l'expérimentation des salles de shoot, le principe du prélèvement d'organes, un nouveau régime de recherche sur l'embryon "libéralisé et élargi", la suppression du délais de réflexion de l'avortement ou encore la possibilité pour les sages-femmes de pratiquer des avortements.

La député FN regrette que ces questions éthiques n'aient pas été assez débattues à l'Assemblée. Elle a déjà annoncé qu'elle ne votera pas en faveur du projet de loi de santé

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/