1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marion Maréchal-Le Pen : "Le droit d'asile est devenue une nouvelle filière d'immigration clandestine"
1 min de lecture

Marion Maréchal-Le Pen : "Le droit d'asile est devenue une nouvelle filière d'immigration clandestine"

La nièce de Marine Le Pen critique la gestion de l'immigration et estime que "tous les migrants ne fuient pas la guerre".

Marion Maréchal-Le Pen à Rome le 15 mars 2016.
Marion Maréchal-Le Pen à Rome le 15 mars 2016.
Crédit : Camilla Morandi/Shutter/SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin

En vue du démantèlement de la "jungle" de Calais, le gouvernement envisagerait la création de 12.000 places d'accueil sur l'ensemble de la France. En Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA), la création de 949 places est annoncée. Une mesure que la députée Front national du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a critiqué, mardi 13 septembre, sur Franceinfo.

La parlementaire frontiste explique que le Vaucluse est l'un des départements les plus pauvres de France. "On va nous expliquer que l'on va pouvoir intégrer sur le long terme des gens qui sont très peu diplômés, ne maîtrisent pas la langue et sont parfois originaires d'une culture extrêmement différente".

Mais surtout, la députée d'extrême droite estime que "tous les migrants ne fuient pas la guerre" et que le droit d'asile est devenu "une nouvelle filière d'immigration clandestine. Beaucoup utilisent ce biais de façon totalement illégitime parce qu'ils savent qu'à partir du moment où une demande est déposée, ils deviennent inexpulsables", s'offusque-t-elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/