2 min de lecture Marine Le Pen

Marine Le Pen veut la fin de la double nationalité après les incidents post-match de l'Algérie

La présidente du Front national veut "mettre fin à la double nationalité", après les incidents survenus à l'issue de la qualification de l'Algérie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football.

Marine Le Pen veut "mettre fin à la double nationalité".
Marine Le Pen veut "mettre fin à la double nationalité". Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Il faut maintenant mettre fin à la double nationalité" et "arrêter l'immigration", a déclaré Marine Le Pen en évoquant les incidents qui ont suivi la qualification de l'Algérie pour les 8e de finale de la Coupe du monde de football.

La présidente du Front national, qui s'exprimait lors du Grand Rendez-vous (Europe 1, i-Télé, Le Monde) estime que ces incidents et les précautions policières prévues pour la rencontre Algérie-Allemagne, lundi, sont "la démonstration de l'échec total de la politique de l'immigration et le refus exprimé, par un certain nombre de binationaux de l'assimilation à laquelle je suis particulièrement attachée". 

Une volonté d'"exhiber le choix de l'Algérie"

"C'est clairement la volonté de la part d'un nombre non négligeable d'exhiber leur choix de l'Algérie plutôt que de la France", a poursuivi Marine Le Pen pour qui "il faut choisir, être français ou être autre chose", renchérissant : "Il faut choisir, on est algérien ou français, marocain ou français, mais on ne peut pas être les deux".

Avouant ne pas être "une passionnée de football", la présidente du FN a estimé : "Dans ces grandes compétitions, j'essaye d'avoir l'esprit patriote, si j'avais quelqu'un à soutenir, je soutiendrais la France". Elle a toutefois souligné que "les responsables politiques ne sont pas là pour commenter le football". "Ce qui m'importe plus, ce sont les conséquences des matches joués par l'Algérie sur la situation de mes compatriotes".

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. politique
Présidentielle 2022 : Jean-Marie Le Pen souhaite la victoire de sa fille Marine Le Pen

Marine Le Pen a trouvé "éminemment choquants" les incidents post-match et a accusé les médias de les avoir "passés sous silence".

L'Etat doit retrouver son autorité, selon Marine Le Pen

Lundi soir pour Algérie-Allemagne, "nous allons aligner dans les rues françaises des dispositifs de police aussi importants que le 14 juillet", s'est indignée la dirigeante du parti d'extrême droite - un qualificatif qu'elle conteste.

"Il faut que l'Etat retrouve son autorité", a-t-elle demandé. "Il n'y a pas un pays au monde qui accepterait de subir ce que nous subissons sur notre territoire".

Citant le chiffre de 800.000 inscrits en France pour les élections algériennes, la présidente du FN a martelé : "Il faut supprimer l'acquisition de la nationalité automatique au motif qu'on naît sur le territoire français".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marine Le Pen Algérie Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants