1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen, sur RTL, tend la main à Laurent Wauquiez "s'il est sincère"
1 min de lecture

Marine Le Pen, sur RTL, tend la main à Laurent Wauquiez "s'il est sincère"

LE GRAND JURY - La présidente du Front national estime que le discours de Laurent Wauquiez présente des similitudes avec celui du FN.

Marine Le Pen était l'invitée du Grand Jury, dimanche 19 novembre
Marine Le Pen était l'invitée du Grand Jury, dimanche 19 novembre
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Marine Le Pen invitée du "Grand Jury" dimanche 19 novembre 2017
53:33
Clarisse Martin
Clarisse Martin

C'est un pas que Marine Le Pen n'avait encore jamais franchi. Invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 19 novembre, la présidente du Front national (FN) a défendu les thématiques-phares de son parti notamment l'avenir de l'Union européenne et la gestion des frontières nationales. Se targuant d'avoir imposé ces thèmes dans le débat public, la députée du Pas-de-Calais a fait remarquer que le discours de Laurent Wauquiez sur ces thèmes n'était pas éloigné de celui du FN.

"Quand j'entends le discours de monsieur Wauquiez aujourd'hui, je me dis, s'il est sincère, compte-tenu des propos qu'il tient, il devrait aller jusqu'à proposer une alliance politique, tout cela se discute", a ainsi déclaré Marine Le Pen. Sans tendre explicitement la main au président de la région Auvergne - Rhône-Alpes, la présidente du parti frontiste n'est pas fermée à l'idée de travailler avec lui. 

"Je lui demande de sortir de cette ambiguïté. Il faut qu'il aille au bout de cette logique. Ou alors il démontre que ce ne sont que des propos électoraux qu'il envisage de ne pas mettre en oeuvre s'il est élu à la tête des Républicains. (...) Je demande juste de la cohérence. Ça changera de tous les dirigeants des Républicains jusqu'à présent", a fini par tancer Marine Le Pen.

Une alliance entre les deux partis, si elle n'est pas à l'ordre du jour, serait inédite. Par le passé, certains cadres de l'ex-UMP ont choisi de grossir les rangs du Front national, comme Olivier Bettati ou encore Sébastien Chenu. Lors du second tour de l'élection présidentielle de 2017, Nicolas Dupont-Aignan et sa formation Debout la France avaient rallié Marine Le Pen. Une alliance qui ne s'était jamais nouée auparavant.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/