1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen sur RTL : la taxation du diesel, "un scandale à l'égard des classes modestes"
1 min de lecture

Marine Le Pen sur RTL : la taxation du diesel, "un scandale à l'égard des classes modestes"

INVITÉE RTL - La candidate du Front national à la présidentielle est opposée à une taxation spécifique pour les véhicules diesel mais favorable à une contribution des camions étrangers circulant sur le sol français.

Marine Le Pen, invitée du deuxième numéro des "Petits déjeuners de la présidentielle" sur RTL le 8 mars 2017.
Marine Le Pen, invitée du deuxième numéro des "Petits déjeuners de la présidentielle" sur RTL le 8 mars 2017.
Crédit : Frédéric Bukajlo / Sipa
Marine Le Pen sur RTL dénonce "un fumet de persécution"
04:27
Marine Le Pen à propos de Macron : "Il est le mondialiste, je suis la patriote"
14:52
L'invité de RTL du 08 mars 2017
14:56
Marine Le Pen qualifie Emmanuel Macron de "candidat de la mondialisation sauvage"
03:04
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Marine Le Pen va-t-elle revenir sur l'avantage fiscal pour les véhicules diesel ou proposer la création d'une écotaxe ? "L’affaire du diesel est un véritable scandale à l’égard des classes modestes, estime la candidate du Front national à la présidentielle. On a incité fiscalement les Français à acheter du diesel pendant des années et des années et aujourd'hui, brutalement, on leur dit ‘on a changé d'avis. Pour finir, ça pollue, et donc vous allez être taxés‘. On ne peut pas agir comme ça. C'est une vraie trahison à l'égard des classes modestes", affirme-t-elle. 

"Que l'on mette en place des incitations fiscales pour permettre aux Français de pouvoir changer leur voiture, bien. Mais qu’on les condamne pour quelque chose alors même qu’ils ont suivi les exigences de l’État, c’est tout à fait anormal, poursuit l'eurodéputée. Il y a plus de problématiques de pollution liées à l'utilisation du charbon par l'Allemagne et aux particules qui arrivent par les vents que de la pollution automobile."

Selon Marine Le Pen, "l'État doit investir massivement dans la recherche de voitures hydrogènes", qui selon elle sont les véhicules "les plus propres qui soient". La candidate ne souhaite pas de taxation spécifique sur le diesel "parce que ce sont les classes modestes qui en seront directement victimes". La cheffe du FN est toutefois favorable à une taxe applicable aux camions étrangers. "Il n'y a aucune raison pour que les camions étrangers ne participent pas à l'entretien de nos routes", estime-t-elle.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/