4 min de lecture Présidentielle 2017

Les 3 orientations à retenir du discours de Marine Le Pen à Lyon

DÉCRYPTAGE - Marine Le Pen a lancé sa campagne en revenant aux fondamentaux de son parti lors d'un meeting ce dimanche 5 février à Lyon.

Marine Le Pen en meeting à Lyon le 5 févrrier 2017
Marine Le Pen en meeting à Lyon le 5 févrrier 2017
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

"Au nom du peuple", tel est le slogan de campagne de Marine Le Pen sur la route de l'élection présidentielle. La candidate du Front national était en meeting à Lyon ce dimanche 5 février afin de donner le coup d'envoi de sa campagne. Dans un Centre des congrès plein (2.000 personnes seraient restées dehors selon les organisateurs), on attendait les accents du discours de la candidate frontiste, au lendemain de la présentation des 144 mesures de son programme édulcoré sur le plan sémantique.

Marine Le Pen n'a sans doute pas déçu sa base, car pendant plus d'une heure, elle a fait du patriotisme et de la préférence nationale ses chevaux de bataille, revenant sur chacune des facettes de son projet, notamment économique. 

Avec le peuple au centre de ses préoccupations, la présidente du FN a remis en avant son idée d'un gouvernement contrôlé par le peuple : "Contre la droite du fric et la gauche du fric, je suis la candidate de la France du peuple !", a-t-elle débuté avant de dérouler son programme. Identité, lutte anti-terroriste et économie étaient 3 principaux thèmes autour desquels s'est articulé le discours de la candidate.

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

La préférence nationale, pivot du programme économique et social

Premier ennemi identifié par Marine Le Pen, la mondialisation qu'elle sépare en deux catégories. "Il y a la mondialisation d'en bas, avec l’immigration massive, et celle d’en haut, avec la financiarisation de l’économie", a expliqué la candidate. "Le mondialisme économique revient à faire fabriquer par des esclaves pour vendre à des chômeurs", a-t-elle ensuite martelé. "Dans le logement social, l’emploi, nous établirons la priorité nationale. Ce principe sera inscrit dans la Constitution !", a promis Marine Le Pen, fidèle à ses idées en la matière. La préférence nationale est ainsi érigée en base du discours et du programme. 

Par ailleurs, il y aura la création de nouvelles aides sociales. "Nous créerons une 'protection logement jeunes' en revalorisant de 25 % l’aide au logement des jeunes jusqu’à 27 ans", a proposé l'eurodéputée. Des mesures accompagnées d'une revalorisation de l'allocation adulte handicapé ainsi que du minimum vieillesse. Les heures supplémentaires seront quant à elles défiscalisées. Une prime de pouvoir d'achat pour les personnes touchant moins de 1.500 euros sera elle instaurée. Tout cela financé en partie par une taxe de 3% sur les importations

En parallèle, une préférence nationale économique sera mise en oeuvre. "Ce patriotisme économique jouera pour les appels d'offre mais aussi au soutien des filières", a précisé Marine Le Pen, en fustigeant l'Union européenne qui interdit ce genre de mesure. "La relocalisation de nos productions passe par le protectionnisme intelligent et le patriotisme économique", a-t-elle signifié avant de promettre un référendum de sortie de l'Union européenne dans les 6 mois après son élection. 

Les fichés "S" dans le collimateur

Tout au long de son discours, Marine La Pen n'a pas manqué de revenir sur le contexte sécuritaire et a affiché une volonté farouche de lutter contre l'islamisme radical. "Le fondamentalisme islamiste nous agresse chez nous par le harcèlement calculé des résistances républicaines", a clamé la présidente du FN sous de récurrents "on est chez nous" venus de la salle. "La première liberté est la sécurité" a-t-elle clamé. "Un clandestin ne pourra jamais être régularisé et a fortiori jamais naturalisé", propose Marine Le Pen avant d'attaquer le dossier des fichés "s". 

"Les étrangers fichés 'S' seront reconduits à la frontière, les binationaux fichés 'S' seront déchus de leur nationalité française, et ils seront renvoyés dans leur pays. Quant aux Français fichés 'S', ils seront poursuivis pour trahison", a-t-elle proposé à une foule qui a acquiescé avec une ovation. "Nous réarmerons les forces de sécurité, y compris moralement, avec l’instauration de la présomption de légitime défense", a ajouté Marine Le Pen. En outre, les frontières seraient rétablies en cas d'élection de la candidate du FN car "sans souveraineté, pas de protection possible, pas d’action possible", a-t-elle harangué en proposant que le budget de la défense soit fixé à 2% du PIB. 

L'identité nationale en fil rouge

Autre cheval de bataille de Marine Le Pen, évoqué dans tous les sujets, celui de la protection de l'identité nationale. "Ceux qui viennent en France, ce n’est pas pour la transformer en leur pays d’origine. Sinon, ils leur suffisaient de rester chez eux", a-t-elle rappelé en précisant que "le fondamentalisme islamiste nous agresse chez nous, par des exigences incessantes, par des demandes d’accommodations qui ne peuvent être envisageables". L'identité a donc été le fil rouge d'un discours en aucun cas édulcoré, contrairement à certaines précautions sémantiques prises dans son programme en 144 points. 

"Les Français ont été dépossédés de leur patriotisme, souffrant en silence de ne pas avoir le droit d’aimer leur pays", a-t-elle continué devant une foule qui reprenait les "on est chez nous". "Les autres peuples ont montré la voie", a ajouté Marine Le Pen en citant les exemples du Brexit, de l'élection de Donald Trump et la montée des nationalistes dans plusieurs pays européens (Italie, Autriche...). L'identité nationale, le patriotisme, le contrôle des frontières, la campagne présidentielle de Marine Le Pen a été lancée sur les fondamentaux de son parti. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787088609
Les 3 orientations à retenir du discours de Marine Le Pen à Lyon
Les 3 orientations à retenir du discours de Marine Le Pen à Lyon
DÉCRYPTAGE - Marine Le Pen a lancé sa campagne en revenant aux fondamentaux de son parti lors d'un meeting ce dimanche 5 février à Lyon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-securite-identite-preference-nationale-7787088609
2017-02-05 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/h04N0DnKSQtAsVmRlTZYKQ/330v220-2/online/image/2017/0205/7787090503_marine-le-pen-en-meeting-a-lyon-le-5-fevrrier-2017.JPG