1 min de lecture Salon de l'agriculture

Marine Le Pen reçoit un accueil mitigé au Salon de l'agriculture

En visite au Salon de la Porte de Versailles ce mercredi 28 février, la présidente du Front national semble avoir suscité un engouement moindre, en comparaison aux années précédentes.

>
Marine Le Pen reçoit un accueil mitigé au Salon de l'agriculture Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date :
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

C'est inhabituel pour Marine Le Pen. En visite dans les allées du Salon de l'agriculture depuis 9h30 ce mercredi 28 février, la présidente du Front national (FN) a reçu un accueil convenable, mais sans effusion. L'euphorie des années précédentes semble s'être évaporée. "Vous n'avez rien à faire ici, lui lance un agriculteur, au revoir et bon vent, vous êtes foutue !".

Un accueil parfois compliqué, même si la leader frontiste suscite malgré tout encore un certain engouement. On lui demande des photos, des selfies, mais l'enthousiasme a disparu, même chez ses plus fervents supporteurs. Un agriculteur se dit "déçu du débat. Mais elle peut être remplacée, du moment que les idées restent les mêmes."

Marine Le Pen pourtant, reste persuadée qu'elle conserve une popularité intacte dans le monde rural. "Le monde rural, c'est chez moi", a-t-elle déclaré dans les allées du salon de la Porte de Versailles. "Je n'ai pas envie de voir détruire mon chez moi, comme des millions de Français qui n'ont pas envie de voir disparaître l'agriculture", a poursuivi l'ancienne candidate à l'élection présidentielle.

À lire aussi
Ce taureau de 920 kilos a été baptisé "Mbappé", lundi 16 juillet. Argentine
Argentine : un taureau baptisé "Mbappé" en hommage au joueur


Au cours de sa visite, elle s'est volontairement arrêtée devant un panneau où on peut lire "accord UE-Mercosur, consommateurs et éleveurs en danger", pour y contester le projet d'accord de libre-échange entre l'Union européenne et quatre pays sud-américains (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay) et le Ceta, traité de libre-échange entre l'UE et le Canada. 

Marine Le Pen a également dénoncé la "duplicité" du président de Les Républicains (LR) Laurent Wauquiez, venu la veille, qui, "dans les travées du Salon de l'agriculture (vient) dire qu'il va défendre les agriculteurs contre la concurrence déloyale" alors que les eurodéputés LR votent au Parlement européen en faveur du Ceta. Pour elle, "rien de sortira" des États généraux sur l'alimentation "car il ne faut pas fâcher monsieur Leclerc" et la grande distribution. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Salon de l'agriculture Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792451963
Marine Le Pen reçoit un accueil mitigé au Salon de l'agriculture
Marine Le Pen reçoit un accueil mitigé au Salon de l'agriculture
En visite au Salon de la Porte de Versailles ce mercredi 28 février, la présidente du Front national semble avoir suscité un engouement moindre, en comparaison aux années précédentes.
https://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-recoit-un-accueil-mitige-au-salon-de-l-agriculture-7792451963
2018-02-28 16:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bJmA14sZ0x84hgp9IvbpBQ/330v220-2/online/image/2018/0228/7792451990_marine-le-pen-au-salon-de-l-agriculture-le-28-fevrier-2018.jpg