1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen : "Nous serons au second tour de la présidentielle de 2017"
2 min de lecture

Marine Le Pen : "Nous serons au second tour de la présidentielle de 2017"

La présidente du Front national a prononcé un discours en clôture du congrès de son parti à Lyon dimanche 30 novembre.

Marine Le Pen, le 30 novembre 2014
Marine Le Pen, le 30 novembre 2014
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

Après sa réélection à 100% des suffrages à la tête du Front national, Marine Le Pen a prononcé un discours en clôture au congrès du parti créé par son père.

Notre dynamisme est dans toutes les conversations

Marine Le Pen, présidente du FN

D'entrée de jeu, l'eurodéputée s'est félicitée des récents succès électoraux du FN et de son influence dans le débat politique. "Nos idées ont envahi le débat public, s'est-elle vantée. Notre dynamisme est dans toutes les conversations." Et Marine Le Pen d'afficher directement son objectif: "Nous serons au second tour de la présidentielle de 2017", a-t-elle assuré, avant que son assistance ne se mette à scander "Marine présidente". 

Marine Le Pen candidate déclarée pour 2017

Galvanisée, la présidente du parti frontiste a raillé ses potentiels rivaux pour 2017, Nicolas Sarkozy et François Hollande. "L'ancien et le nouveau Président se bagarre pour savoir qui montera sur la deuxième marche."

Celle qui assume être une "future candidate à la magistrature suprême" a insisté sur l'objectif de son parti : "Arriver au pouvoir pour le rendre au peuple et redresser notre nation".

Un discours sur les fondamentaux du FN

À écouter aussi

Marine Le Pen a ensuite enchaîné sur les thèmes habituels qui sont les siens : critique de la mondialisation et de ses "dangers", dénonciation de "la construction européenne", qui aurait fait selon elle de la France "une auberge à porte ouverte" et "un parc d’attraction pour multi-nationales et technocrates".  

Un passage du discours a ensuite été consacré aux banlieues et à la place de l'islam en France. Selon elle, dans les quartiers sensibles, "les voyous et les fondamentalistes s'érigent en policier, en juge (...) alors on subventionne, sous couvert de subventions, les gros et les petits caïds". L'eurodéputée a estimé que les élus "organisent la société en communautés, en espérant que quelque clientèle soit redevable le jour du vote". Et le public de scander : "On est chez nous."

C'est nous qui défendons le drapeau bleu blanc rouge

Marine Le Pen, présidente du FN

Enfin, la présidente du FN n'a pas oublié de marquer son discours d'accents souverainistes. "C'est nous qui défendons le drapeau bleu blanc rouge et la langue française", a-t-elle martelé.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.