1 min de lecture Jean-Marie Le Pen

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen est un adversaire politique"

La saga familiale animée par les Le Pen se poursuit alors que le Menhir veut s'inviter au bureau politique du Front national.

Jean-Marie Le Pen à la tribune le 1er mai 2015, contre la volonté de sa fille Marine.
Jean-Marie Le Pen à la tribune le 1er mai 2015, contre la volonté de sa fille Marine. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Quand il s'agit d'évoquer les faits et gestes de son père, Marine Le Pen ne passe pas par quatre chemins. La présidente du Front national a refusé, sans ambiguïté aucune, que Jean-Marie Le Pen se présente au bureau politique du parti, dans les colonnes du JDD. "Il ne rentrera pas", glisse-t-elle.

Le Menhir, qui a la particularité d'être à la fois président d'honneur et membre exclu du Front national, avait émis l'idée de s'inviter à l'événement dans les colonnes du Parisien trois jours plus tôt. "J'ai été rétabli dans mes droits, par la justice, mais j'attends pour l'instant une convocation officielle que je n'ai pas encore reçue".

Au cas où les portes du siège de Nanterre lui seraient fermées, Jean-Marie Le Pen estime que "ça serait un acte politique d'une grande importance. Ça voudrait dire que l'on ne tient pas compte des décisions de justice et que l'on maintient une ligne qui a pourtant fait la preuve aux élections de sa nuisance".

Marine Le Pen préfère "payer des amendes"

Selon une décision de justice du 17 novembre 2015, Jean-Marie Le Pen peut effectivement "participer" à toutes les instances statutaires du parti, "sous astreinte de 2.000 euros par infraction constatée". "Je préfère payer des amendes que de l’avoir assis en face de moi, assure Marine Le Pen, c’est un adversaire politique. Il a présenté des candidats contre nous aux élections…"

À lire aussi
Front national
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut "rassurer les Français", c'est elle qui le dit

Au premier tour des élections législatives, Jean-Marie Le Pen, dont les relations avec sa fille sont glaciales depuis le printemps 2015, était en effet parvenu à investir 156 candidats, provenant de différents mouvements tels que le Parti de la France de Carl Lang, le Siel de Karim Ouchikh et les Comités Jeanne, sous l'étiquette commune "L'Union des patriotes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marie Le Pen Marine Le Pen Front national
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants