1 min de lecture Présidentielle 2017

Marine Le Pen et l'euro, la preuve d'un projet "électoraliste" pour Alain Duhamel

ÉDITO - Le journaliste politique analyse le nouveau flou qui entoure la position de la candidate du Front national quant à la sortie de l'euro.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Marine Le Pen et l'euro, la preuve d'un projet plus "électoraliste" que "gouvernemental" pour Alain Duhamel Crédit Image : AFP / Bertrand Guay | Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

En annonçant brusquement que la sortie de l'euro n'était plus la première des priorités, Marine Le Pen a surpris tout le monde. Un revirement qu'Alain Duhamel apparente à de "l'électoralisme" et de "l'opportunisme" : "La sortie de l'euro a été durant toute sa campagne le drapeau de Marine le Pen, le cœur de son projet. Or aujourd'hui, brusquement, on commence à expliquer que peut-être ça ne se fera pas tout de suite." Sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, a évoqué un délai possible de deux ans, ainsi que des négociations. "En réalité on ne peut pas du tout négocier parce que les autres pays membres de l'euro ne veulent pas en entendre parler", rejette le journaliste politique.

La position de la candidate de Front national sur l'euro fait l'objet d'un changement manifeste qui, pour Alain Duhamel, s'explique comme suit : "Marine Le Pen voit bien, s'aperçoit, vérifie qu'il y a plus de 70 % des Français qui ne veulent pas sortir de l'euro parce qu'ils n'ont pas envie de prendre de risques inutiles. Seulement, le problème (…) c'est que c'est véritablement la colonne vertébrale de son projet. (…) Dans ces conditions, on se dit que puisqu'elle change au dernier moment sur ce qui est le cœur de son projet, c'est probablement que ce projet est moins un programme gouvernemental qu'un programme électoraliste." 

Un changement lié à son ralliement à Nicolas Dupont-Aignan ?

Pour Alain Duhamel, il fallait que ce changement soit habillé : et l'habillage, c'est Nicolas Dupont-Aignan : "Elle jumelle l'arrivée de Nicolas Dupont-Aignan, qui avait pris lui-même quelques distances récentes avec la sortie de l'euro, et sa prise de position nouvelle à elle sur l'euro. Pour Nicolas Dupont-Aignan, c'est un très bon point d'arrivée", estime Alain Duhamel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788363969
Marine Le Pen et l'euro, la preuve d'un projet "électoraliste" pour Alain Duhamel
Marine Le Pen et l'euro, la preuve d'un projet "électoraliste" pour Alain Duhamel
ÉDITO - Le journaliste politique analyse le nouveau flou qui entoure la position de la candidate du Front national quant à la sortie de l'euro.
https://www.rtl.fr/actu/politique/marine-le-pen-et-l-euro-la-preuve-d-un-projet-electoraliste-pour-alain-duhamel-7788363969
2017-05-01 19:35:14
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3LBQPTCOb473nctQFyyWbA/330v220-2/online/image/2017/0426/7788290959_marine-le-pen-le-25-avril-2017.jpg