1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen est "une femme qui dit des horreurs", selon Christiane Taubira
2 min de lecture

Marine Le Pen est "une femme qui dit des horreurs", selon Christiane Taubira

Dans "Society", la ministre de la Justice a une nouvelle fois renouvelé son indépendance politique et son combat mené contre le Front national de Marine Le Pen.

Christiane Taubira appelle à un débat de société sur les stupéfiants et la PMA.
Christiane Taubira appelle à un débat de société sur les stupéfiants et la PMA.
Crédit : AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Christiane Taubira fait une nouvelle fois parler d'elle. La Garde des Sceaux ne cesse de se démarquer au sein des gouvernements successifs, depuis la prise de fonction de François Hollande en 2012. Dans une interview accordée à Society, la ministre de la Justice a balayé de nombreux dossiers, d'Emmanuel Macron à Bob Marley, en passant par la gauche actuelle, la légalisation du cannabis ou encore son avenir politique. C'est dans un style bien à elle que Christiane Taubira s'est attaquée à Marine Le Pen.

Interrogée sur la présidente du Front national par iTélé en février dernier, la Garde des Sceaux avait répondu un simple, "C'est qui ça ?". Une réponse, qui avait suscité certains rires mais aussi certaines critiques, qu'elle ne regrette en aucun cas. "Elle est peut-être une femme politique d'envergure mais pour moi, c'est une grande démagogue", a-t-elle déclaré dans Society.

Un affrontement "sans merci avec le Front national"

Encensée par sa famille politique, bien qu'elle ne soit jamais très tendre, Christiane Taubira est l'une des rares personnalités politiques à assumer ne pas vouloir légitimer la chef de file du Front national. Une façon pour elle de s'opposer "à la banalisation et la labellisation médiatique de Madame Le Pen, une femme qui dit des horreurs" alors qu'elle regrette que la fille de Jean-Marie Le Pen n'ait pas renié l'héritage, "absolument inacceptable en République et en démocratie", du parti

Je n'ai pas besoin de légitimer Madame Le Pen pour parler aux Français

Christiane Taubira

Et si certaines personnalités voient dans ces attaques un mépris des électeurs du Front national, Christiane Taubira refuse de céder parlant d'une "erreur politique courante". "Depuis plus de dix ans, au prétexte de ménager l’électorat, ce parti est banalisé. Je n'ai pas besoin de légitimer Madame Le Pen pour parler aux Français", a-t-elle contesté. Selon elle, cette position est une ligne politique déterminée : "C'est le choix du combat, le choix de l'affrontement sans merci avec le Front national. Parce que sa vision du monde, des personnes et des relations entre les personnes est inconciliables avec la mienne".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/