2 min de lecture Présidentielle 2017

Manuel Valls préféré à François Hollande en cas de primaire PS

Un quart des Français et 42% des sympathisants PS choisirait le Premier ministre plutôt que le président pour représenter le parti à la présidentielle de 2017.

Le Premier ministre Manuel Valls, le 7 mai 2015.
Le Premier ministre Manuel Valls, le 7 mai 2015. Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

À la veille de l'ouverture du congrès de Poitiers, un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI révélait ce jeudi 4 juin que Français comme sympathisants du Parti socialiste plébiscitaient nettement Manuel Valls à François Hollande pour représenter le parti à la présidentielle de 2017 en cas de primaire ouverte.

Le Premier ministre serait le favori de 25% des Français et de 42% des sympathisants PS. Suivent Martine Aubry pour 12% des Français et 18% des sympathisants et Arnaud Montebourg pour 8% de la population et 3% des sympathisants. Près de la moitié des Français, 47%, ne choisiraient "aucune de ces personnalités".

Le président de la République se classe derrière l'ex-ministre de l'Économie dans le cœur des Français (7%)
mais loin devant en ce qui concerne les sympathisants puisque plus d'un quart d'entre eux (27%) le choisirait. Un chiffre bien maigre néanmoins en comparaison de celui de Manuel Valls.

Des primaires plébiscitées

Si une telle théorie semble peu probable au vu des différentes déclarations, 76% des sympathisants souhaitent que le PS "organise quand même des primaires pour désigner son candidat à la présidentielle" même "si François Hollande se représente en 2017".

42% de ces sympathisants jugent que le parti de la rue de Solférino vit "une crise profonde et durable", 58% "une crise passagère". 56% (+3 par rapport à décembre 2014) d'entre eux souhaitent que le parti fasse des propositions "plus à gauche" qu'actuellement, 35% (-1) "comparables" et 9% (-2) "moins à gauche". Enfin, seuls 6% des sympathisants souhaitent un changement de nom du PS, 94% y étant opposés.

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. présidentielle 2017
Pourquoi l'État va rembourser 4,2 millions d'euros à Jean-Marie Le Pen

Sondage réalisé en ligne les 3 et 4 juin 2015 auprès d'un échantillon de "1.006 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus" selon la méthode des quotas, et d'un autre échantillon de "512 sympathisants du PS, issu d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus". "Marges d'incertitude respectivement de 2 à 3 points et de 2 à 4,5 points".

Lire la suite
Présidentielle 2017 Sondage Primaire PS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants