1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls sur RTL : "Jamais la gauche n'a été confrontée à un choix aussi clair"
2 min de lecture

Manuel Valls sur RTL : "Jamais la gauche n'a été confrontée à un choix aussi clair"

INVITÉ RTL - Manuel Valls a invité les Français à choisir une gauche "pour gouverner" lors du second tour.

Manuel Valls, invité de RTL, 23 janvier 2017
Manuel Valls, invité de RTL, 23 janvier 2017
Crédit : Essia Lakhoua / RTL
Manuel Valls, invité de RTL, lundi 23 janvier 2017
12:22
Manuel Valls sur RTL : "Jamais la gauche n'a été confrontée à un choix aussi clair"
01:12
Manuel Valls était l'invité de RTL, le 23 janvier 2017
12:29
Léa Stassinet

"Le choix entre la défaite assurée et la victoire possible, le choix entre des promesses irréalisables et infinançables et une gauche crédible qui assume les responsabilités du pays". Les mots choisis par Manuel Valls hier soir à l'encontre de Benoît Hamon, son adversaire pour le second tour étaient durs, sans ménagement. 

C'est un Manuel Valls moins virulent qui s'est exprimé ce lundi 23 janvier au micro de RTL."Ce que je veux moi c'est gagner dimanche prochain pas pour moi seulement, pour la gauche." Selon lui, l'avenir de la gauche est en jeu, mais pas n'importe quelle gauche. "L'avenir de la gauche qui assume les responsabilités, qui est capable de changer la vie quotidienne des français". Soit l'opposé de ce que propose Benoît Hamon ? 

Je ne veux pas enfermer la gauche dans l'irréalisme, l'illusion

Manuel Valls

Pour Manuel Valls, "une autre campagne commence. Est-ce que la gauche c'est plus d'impôts, plus de déficit, une gauche où l'on distribue la même allocation à tous ?", demande Manuel Valls en ciblant le programme de son concurrent et particulièrement le revenu universel. "Moi ce qui m'intéresse c'est incarner une gauche qui reste forte, une gauche crédible, réformiste. Je ne veux pas opposer le coeur et la raison, les valeurs et la crédibilité", tente Manuel Valls pour se démarquer. "Je ne veux pas enfermer la gauche dans l'irréalisme, l'illusion", poursuit-il. 

L'ancien premier ministre revient sur le discours de Benoît Hamon juste après la publication des résultats. "J'ai été frappé par le fait qu'il se réfère à Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste britannique, qui a fait le choix de rester dans l'opposition. Moi je crois que la gauche peut toujours gouverner, rassembler, à condition de se renouveler", martèle Manuel Valls. 

À lire aussi

La question est simple : "De quelle gauche avons-nous besoin pour la France ? Pas dans l'opposition, pas pour proclamer", affirme l'ancien Premier ministre qui semble viser par ces mots son concurrent. "Jamais la gauche n'a été confrontée à un choix aussi clair. Il y a longtemps que la gauche a fait le choix de gouverner. Je veux incarner cette alliance entre république, laïcité et capacité de réformer", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/