5 min de lecture Manuel Valls

Revivez l'intervention de Manuel Valls dans RTL Matin

REPLAY - Le Premier ministre était l'invité exceptionnel de "RTL Matin" jeudi 19 mai. Il a répondu aux questions d'Olivier Mazerolle dès 7h40, avant de dialoguer avec les auditeurs de RTL.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Manuel Valls : les syndicats "doivent s'interroger sur la pertinence" de certaines manifestations Crédit Image : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Manuel Valls était l'invité exceptionnel de RTL Matin, jeudi 19 mai. En répondant aux questions d'Olivier Mazerolle puis en dialoguant avec les auditeurs de RTL, le Premier ministre a notamment réagi à l'impressionnant incendie d'une voiture de police qui a eu lieu mercredi à Paris en marge de la manifestation des policiers. "Les sanctions contre ceux qui veulent casser du flic doivent être implacables", a déclaré avec fermeté le chef du gouvernement avant de s'interroger sur la "pertinence" des rassemblements contre la loi Travail.

Le chef du gouvernement est également revenu sur la disparition d'un avion Egyptair parti de Paris pour rejoindre Le Caire. "Aucune hypothèse ne peut être écartée", a-t-il déclaré après avoir assuré que tout était mis en oeuvre pour "savoir les causes de la disparation" mais aussi "accueillir les familles de toutes les victimes".

Sur un plan purement politique, Manuel Valls a assuré être "plus que jamais déterminé à poursuivre" sa mission à Matignon. "Les Français ne s'intéressent pas de savoir si je vais bien, mais de savoir comment on peut agir pour que le pays aille mieux", a ajoute celui qui vient de lancer, à un an de la présidentielle, une série de meetings pour aller à la rencontre des Français.

Suivez en direct l'interview de Manuel Valls

8h32 - L'intervention de Manuel Valls sur RTL est à présent terminée. Vous pouvez dès à présent réécouter ses deux passages sur RTL.fr.

8h31 - À propos des routiers, qui sont entrés dans le mouvement contre la loi Travail, Manuel Valls tient à les "rassurer" et assure que la réforme n'aura "pas de conséquences" sur leur rémunération et la majoration de leurs heures supplémentaires qui "resteront payées 25% de plus".

8h30 - Alors qu'une conférence nationale du handicap a lieu ce jeudi à l'Élysée, Manuel Valls assure qu'il y "aura toute une série d'annonces pour l'accueil à l'école et la simplification des démarches". "Malgré les efforts qui ont été faits, il y a trop de problèmes administratifs pour ceux qui souffrent d'un handicap particulièrement lourd", estime-t-il.

8h25 - Interrogé par un autre auditeur sur les procédures de dissolution contre les organisations qui sèment le trouble dans les manifestations, Manuel Valls tient à rappeler qu'il n'y a pas eu de "groupes constitués" identifiés car il s'agit en réalité "de groupes spontanés".

8h20 - Un auditeur interpelle le chef du gouvernement sur la pancarte brandie par deux jeunes femmes à Paris indiquant : "Sous le pont d'Avignon, on y pend tous les patrons". À cela, le Premier ministre se montre très ferme : "Tous ces appels au meurtre doivent faire l'objet d'une réponse judiciaire. (...) On ne peut pas tout laisser passer. Il faut que la justice soit saisie et puisse rappeler à la loi ceux qui profèrent ce type de menaces, ou condamner tout simplement".

8h16 - Invité à préciser ses propos concernant la "pertinence des manifestations", Manuel Valls estime que ce n'est pas son "rôle" d'interdire des manifestations. "Manifester est un droit constitutionnel. C'est la force de notre démocratie de le permettre. Mais chacun peut faire preuve de responsabilité", martèle-t-il en rappelant que "327 policiers et gendarmes" ont été "blessés" depuis le début des manifestations.

8h15 - Manuel Valls est de retour dans le studio de RTL. Il répond aux questions de Yves Calvi et à celles des auditeurs et internautes de RTL.

8h10 - N'hésitez pas à appeler le 3210 pour poser toutes vos questions au Premier ministre, qui y répondra dès 8h15.

8h00 - L'interview de Manuel Valls avec Olivier Mazerolle est terminée. Le Premier ministre reviendra en studio dans 15 minutes pour dialoguer avec les auditeurs de RTL.

À lire aussi
Manuel Valls élections municipales
VIDÉO - Manuel Valls entre en campagne à Barcelone, et croit à une "remontada"

7h58 - Manuel Valls réagit à la publication d'une tribune dans laquelle plusieurs ténors socialistes, dont Claude Bartolone et Jean-Christophe Cambadélis, demande la limitation de la rémunération des patrons. "Nous avons agi depuis 2012 pour encadrer la rémunération des dirigeants d'entreprise", rappelle-t-il. Mais il annonce également qu'il "faut maintenant légiférer" en réaction aux récentes polémiques liées à Renault et Capgemini.

7h54 - Concernant le bilan de l'action du gouvernement sur l'école et la jeunesse, Manuel Valls rappelle avoir "créé 60.000 postes d'enseignants au cours de ce quinquennat, augmenté la rémunération des enseignants, augmenté le RSA et créé la prime d'activité". "Toutes ces mesures doivent démontrer davantage notre projet pour la France, ceux qui veulent créer davantage", ajoute-t-il.

7h52 - Toujours sur le plan sécuritaire, le locataire de Matignon déclare qu'il n'a "de leçon à recevoir de personne", en rappelant notamment les "12.000 postes supprimés" dans les rangs des forces de l'ordre lors du précédent quinquennat.

7h50 - Malgré la menace terroriste qui plane sur la France à quelques jours du début de l'Euro 2016 et du Tour de France, notamment, Manuel Valls refuse de "renoncer" aux "manifestations sportives, culturelles et de fête". Face aux risques liés à la sécurité, le chef du gouvernement estime qu'il n'y a "qu'une seule réponse : celle de la fermeté, de l'autorité, de l'État de droit et de la sanction".

7h49 - "Les policiers et les gendarmes ont droit à notre considération et notre engagement total", assure Manuel Valls.

7h47 - Manuel Valls estime que les organisateurs des manifestations contre la loi Travail, notamment les syndicats, doivent prendre leurs "responsabilités" compte tenu des nombreuses violences qui s'y produisent à cause de la présence de "casseurs". "On doit s'interroger sur la pertinence d'un certain nombre de ces manifestations", ajoute-t-il.

7h43 - Après l'incendie d'une voiture de police à Paris, mercredi, Manuel Valls assure que "l'autorité de l'État est là" et qu'elle "s'exprime tous les jours". Le Premier ministre assure que cette "volonté de casser du policier" ne restera "pas impunie". "L'État de droit est notre bien le plus précieux. Les sanctions doivent être implacables", tonne le Premier ministre.

7h41 - Le Premier ministre réagit tout d'abord à l'information de la matinée : la disparition d'un avion Egyptair effectuant la liaison Paris-Le Caire. "Les informations remontent progressivement. Il faut être prudent. Nous sommes en contact étroit avec les autorités égyptiennes", déclare Manuel Valls. 

7h40 - C'est parti pour l'intervention de Manuel Valls sur RTL.

7h30 - Manuel Valls est arrivé dans les locaux de RTL. Dans dix minutes, le Premier ministre répondra aux questions d'Olivier Mazerolle.

7h25 - N'hésitez pas à réagir et à poser vos questions sur les réseaux sociaux avec le hashtag #RTLMatin ou par téléphone au 3210.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Parti socialiste Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants