1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls critiqué de toutes parts pour ses propos sur les musulmans
2 min de lecture

Manuel Valls critiqué de toutes parts pour ses propos sur les musulmans

L'ancien premier ministre est critiqué pour avoir déclaré qu'il y a un "problème de l'islam" et des "musulmans" dans la société française.

Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 4 octobre 2017
Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
Julien Absalon
Julien Absalon

"Surgissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l'islam, des musulmans. Tout cela nous interroge sur ce que nous sommes". Avec ces propos, tenus en espagnol lors d'un débat organisé par le quotidien El Pais, Manuel Valls, député apparenté La République En Marche, a choqué et fait l'objet de nombreuses critiques.

Le socialiste Stéphane Le Foll, ancien porte-parole du gouvernement de Manuel Valls, lui reproche de jeter de l'huile sur le feu. Au micro de France 2, il a déclaré : "C'est tout ce qu'il ne faut pas faire et tout ce qu'il ne faut pas dire. (...) On est dans l'idée qu'il y aurait un problème (...) avec l'ensemble des musulmans. Je ne le pense pas et je pense qu'il ne faut surtout pas faire cet amalgame".

Didier Guillaume, le chef de file des sénateurs socialistes, s'est dit "étonné" de voir Manuel Valls tenir ces propos. "Il n'y a pas de problème avec l'islam et les musulmans en France. Il y a un problème avec le salafisme, l'intégrisme, l'islam politique", a déclaré l'élu de la Drôme sur Public Sénat.

Le trésorier du FN désapprouve également

Une autre critique est venue du Front national. Wallerand de Saint-Just, le trésorier du parti frontiste, a partagé sa désapprobation sur son compte Twitter : "Non, M. @manuelvalls, il n’y a pas un 'problème des musulmans', il y a les problèmes que pose l’islam à la société française et que les responsables politiques doivent traiter comme ils doivent traiter les conséquences de l’existence de toute religion".

À lire aussi

Edwy Plenel, directeur de la rédaction de Mediapart, n'a pas manqué de se saisir de l'occasion pour tacler celui qui le prend à partie depuis plusieurs jours dans la polémique liée à Charlie Hebdo et Tariq Ramadan. "Des gens ont un langage guerrier", a lancé l'intéressé, dans des propos rapportés par une journaliste du Figaro.

En réponse aux critiques et aux "accusations outrancières", Manuel Valls s'est exprimé sur Twitter pour publier ses "propos non tronqués" qui sont les suivants : "Tous les pays souffrent d'une crise d'identité culturelle, à cause de la mondialisation, de la crise politique, des réseaux sociaux, du problème des réfugiés : des problèmes naissent, par exemple dans la société française le problème de l'islam, des musulmans".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/