1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls condamne l'incendie du centre des impôts de Morlaix par des agriculteurs bretons
1 min de lecture

Manuel Valls condamne l'incendie du centre des impôts de Morlaix par des agriculteurs bretons

Le Premier ministre a condamné "énergiquement" les incendies à Morlaix commis par des producteurs de légumes bretons. Il a promis que les auteurs de ces saccages seraient poursuivis.

Le centre des impôts de Morlaix incendié par les légumiers dans la nuit du 20 septembre.
Le centre des impôts de Morlaix incendié par les légumiers dans la nuit du 20 septembre.
Crédit : AFP / FRED TANNEAU

Manuel Valls a condamné les violences à Morlaix (Finistère), commises tard vendredi 19 septembre lors d'une manifestation de producteurs de légumes bretons. Plus d'une centaine de légumiers en colère ont incendié le centre des impôts et le bâtiment de la Mutualité sociale agricole pour protester contre les contraintes fiscales et administratives.

"Alors que les pouvoirs publics ont déjà pris des mesures pour soutenir les filières agricoles, rien ne justifie le recours à des méthodes violentes, qui ne résolvent rien et qui pèsent en premier lieu sur les contribuables et les assurés sociaux", a condamné Manuel Valls dans un communiqué.

"Des poursuites judiciaires seront engagées contre les auteurs de ces actes", a affirmé le Premier ministre. "Seule la poursuite du dialogue engagé par (le ministre de l'Agriculture) Stéphane Le Foll avec les responsables agricoles nationaux et locaux permettra de répondre aux difficultés que rencontrent les producteurs", ajoute encore Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire