1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls avertit Martine Aubry contre "la tentation mortelle de tirer contre son propre camp"
3 min de lecture

Manuel Valls avertit Martine Aubry contre "la tentation mortelle de tirer contre son propre camp"

Le Premier ministre a profité de sa venue dans le Nord pour dénoncer la division du parti socialiste.

Manuel Valls
Manuel Valls
Crédit : SIPA / Thibault Camus
Michael Ducousso & AFP

De passage sur les terres de Martine Aubry, le Premier ministre Manuel Valls a tenu à avertir la maire de Lille et ses amis contre "la tentation mortelle de tirer contre son propre camp". "La situation est bien trop grave", a-t-il ajouté durant la fête de la Rose qui se tenait ce dimanche 20 mars à Wattrelos dans le Nord.

Si Manuel Valls n'a pas cité de nom, pas même celui de l'ex-première secrétaire du PS, les quelque 450 militants rassemblés dans cette commune de l'agglomération lilloise ont bien compris qui était visé. Pas besoin d'être du sérail pour comprendre que la relation entre le Premier ministre et Martine Aubry s'est particulièrement tendue ces dernières semaines, depuis les sorties de l'élue qui n'a pas hésité, avec d'autres, à exprimer ses désaccords avec les positions du gouvernement sur la crise migratoire en Europe, la réforme du code du Travail ou encore la déchéance de nationalité.

Le PS à la dérive

Malgré cette mésentente, Manuel Valls prévient : "Nous diviser, fracturer la gauche, c'est ouvrir un boulevard à l'extrême droite. Et c'est préparer le retour de la droite", alors que le PS a connu une cuisante défaite lors des législatives partielles des Yvelines, de l'Aisne... Et du Nord. Dans ces deux dernières circonscriptions, le parti socialiste n'est même pas arrivé au second tour, laissant le champ libre aux Républicains et au Front National.

Nous diviser, fracturer la gauche, c'est ouvrir un boulevard à l'extrême droite. Et c'est préparer le retour de la droite.

Manuel Valls

Lors de ce discours, le Premier ministre s'est attardé sur ce qu'est "être de gauche" : "avoir la passion de l'égalité", "agir pour la solidarité", "tout faire pour l'emploi", "tout faire pour la sécurité". Il a dit "n'avoir jamais compris ceux qui disent qu'en s'occupant de sécurité, la gauche s'écarte de ce qu'elle est", un discours devenu pourtant marginal chez les responsables politiques de gauche. Selon lui, "pour réussir", la gauche doit "évoluer" et "se réinventer". "Il faut bâtir (...) cette maison commune de tous les progressistes qui donne toute sa force à la gauche réformatrice", a-t-il affirmé, reprenant une thématique régulièrement entonnée.

Avec la loi Travail, Valls veut faire ce que l'opposition "n'a jamais fait"

Manuel Valls a profité de cette nouvelle sortie médiatisée pour défendre encore une fois le projet de loi Travail : "la gauche doit protéger, mais aussi faciliter la mobilité, la prise de risque (...) c'est cela qui se joue avec la loi Travail", a-t-il insisté sans convaincre les 30 personnes de la CGT qui s'étaient rassemblées devant la salle où il s'exprimait, pour demander "le retrait" de la loi El Khomri. 

"J'entends des interrogations : 'pourquoi une réforme aussi difficile à un an de la prochaine échéance ?'" a poursuivi le chef du gouvernement. "Je réponds : simplement parce que nous sommes là pour faire avec audace et justice ce que l'opposition (...) n'a jamais fait. Nous connaissons les critiques : il y a ceux qui disent 'la gauche n'a pas été élue pour baisser les charges des entreprises', ceux qui disent que la gauche au pouvoir ne fait pas tout ce que notre cœur nous dicte. Nous n'opposons pas la raison au cœur (...) Nous faisons simplement face à la réalité", a-t-il assuré. "N'écoutez pas ceux qui disent que la gauche au pouvoir a perdu son âme, refusez la tentation (...) de (vous) réfugier dans le confort de l'opposition", a-t-il lancé aux militants socialistes nordistes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire