1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Manuel Valls attaché au statut des fonctionnaires mais soutiendra Emmanuel Macron jusqu'au bout
1 min de lecture

Manuel Valls attaché au statut des fonctionnaires mais soutiendra Emmanuel Macron jusqu'au bout

Le Premier ministre a rappelé son "attachement" à ce statut, tout en jurant d'un soutien sans faille au ministre de l'Économie.

Manuel Valls au Congrès national des radicaux de gauche le 20 septembre 2015.
Manuel Valls au Congrès national des radicaux de gauche le 20 septembre 2015.
Crédit : SYLVAIN THOMAS / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

D'un côté, il y a Manuel Valls, chef du gouvernement, fervent défenseur du statut des fonctionnaires. Et de l'autre, Manuel Valls soutien incontesté d'Emmanuel Macron. Le Premier ministre s'est exprimé au Congrès national des radicaux de gauche dimanche. Un discours dans lequel il a rappelé son "attachement au statut des fonctionnaires", tout en assurant aussi son soutien à son ministre de l'Économie.

"Ce que nous écrivons aujourd'hui, c'est le contrat social du XXIe siècle (...) un contrat social fidèle à ce que nous sommes, c'est-à-dire aussi attachés au statut des fonctionnaires", a-t-il lancé à Montpellier tout en louant un ministre de l'Économie "talentueux" qu'il "soutient jusqu'au bout". Manuel Valls s'est appuyé sur les réalisations du ministre pour étayer son propos. La loi sur la croissance, "emblématique de l'esprit de réforme qui doit nous porter", a été "défendue avec talent par Emmanuel Macron", a salué Manuel Valls.

"Et quand on a un ministre talentueux qui oeuvre pour notre économie et pour notre industrie, on le soutient et on le soutient jusqu'au bout", a insisté le chef du gouvernement, désireux de clore définitivement la polémique sur les propos d'Emmanuel Macron.

Il y a des choses qui ne se disent pas

Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale

Emmanuel Macron a une nouvelle fois fait des vagues en fin de semaine avec des propos rapportés par Les Échos. Le ministre a déclaré que le statut des fonctionnaires n'était "plus justifiable". Il avait ajouté plus tard qu'il faisait référence aux hauts fonctionnaires, auxquels il ne comprend plus pourquoi on assure un emploi à vie. Le patron de Bercy s'était rapidement fait reprendre par François Hollande, qui avait rejeté toute remise en cause du statut de la fonction publique. Dimanche, le président de l'Assemblée nationale a carrément dit à Emmanuel Macron de faire "attention". "Il y a des choses qui ne se disent pas", a lancé Claude Bartolone.

À écouter aussi

Cet épisode rappelle sa critique des 35 heures, qui avait également suscité de vives réactions et en premier lieu du chef de l'État.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/