1 min de lecture Corse

Manifestation en Corse : "Ceux qui l'ont lancée ne veulent aucun débordements"

INVITÉ RTL - André Fazi, politologue et maître de conférence à l'université de Corse, éclaire sur la situation en Corse et la volonté des nationalistes.

micro générique L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
L'invité RTL du week-end du 03 février 2018 Crédit Image : AFP / STEPHAN AGOSTINI | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette Journaliste RTL

Trois jours avant l'arrivée d'Emmanuel Macron en Corse, une grande manifestation est organisée ce samedi 3 février sur l'île de beauté. "Nous sommes arrivés aux limites de la Constitution. Dans la logique d'adaptation des normes nationales à la Corse, nous sommes arrivés au maximum et pourtant les résultats sont infimes", analyse André Fazi, politologue et maître de conférence à l'université de Corse, invité de RTL ce samedi 3 février.

Si la manifestation vise tout de même à défendre l'idée d'une révision constitutionnelle, Gilles Simeoni, le président de l'exécutif corse, affirme qu'il ne faut pas voir là une manifestation contre le gouvernement. "Il y a une nécessité pour le mouvement nationaliste de réaffirmer sa légitimité (...) mais aussi son lien avec sa base sociale dont l'implication est absolument décisive dans les victoires nationalistes", justifie André Fazi. "Ce qui est certain, c'est que ceux qui ont lancé cette manifestation souhaitent absolument une manifestation sans débordements car cela pourrait s'avérer fortement contre-productif pour leur cause", poursuit-il.

Les nationalistes appellent de leurs vœux une révision constitutionnelle pour consacrer "la reconnaissance de la spécificité de la Corse". Mais le gouvernement cédera-t-il ? "Il peut céder, reste à savoir comment", interroge André Fazi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corse Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants