2 min de lecture Emmanuel Macron

Manifestation du 1er mai : Macron promet la fermeté

Le chef de l'État est arrivé mardi 1er mai à Sydney, pour une visite de trois jours. Sur Twitter, il a vivement condamné les violences qui ont éclaté en marge de la manifestation syndicale.

Emmanuel Macron lors de son discours au dîner du Crif, le 7 mars 2018
Emmanuel Macron lors de son discours au dîner du Crif, le 7 mars 2018 Crédit : ludovic MARIN / POOL / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

Sa réaction était plus qu'attendue. En déplacement en Australie, Emmanuel Macron a réagi aux affrontements qui ont entaché le traditionnel défilé syndical. Alors que 200 individus ont été interpellés selon la préfecture, le chef de l'État a "condamné avec une absolue fermeté les violences" qui ont émaillé le défilé parisien. 

Dans un tweet, il a assuré que "tout sera fait pour que leurs auteurs soient identifiés et tenus responsables de leurs actes". Ces déclarations font écho à celles d' Édouard Philippe et de Gérard Collomb. Dans un communiqué, le Premier ministre a salué "le professionnalisme des forces de l'ordre" qui ont "su répondre avec maîtrise" à "des actes d'une grande violence". 

Le gouvernement en porte à faux

Sous le feu des critiques, Édouard Philippe a également fustigé "l'irresponsabilité des discours radicaux qui encouragent de tels agissements". Une mise au point nécessaire alors que les critiques contre le gouvernement pleuvent. 

Marine Le Pen a notamment dénoncé le laxisme dont le gouvernement ferait preuve vis-à-vis des 1 200 black blocs, responsables des débordements. "Ces milices d'extrême gauche devraient être dissoutes depuis bien longtemps. Mais le problème, c'est que le pouvoir de gauche fait preuve à leur égard d'une mansuétude et maintenant on peut presque dire d'une complicité", a déclaré la présidente du Front National. 

À lire aussi
Emmanuel Macron le 17 septembre 2019 technologie
Emmanuel Macron fait son retour en tant que président de la Startup Nation

Même son de cloche chez Laurent Wauquiez. Dans un tweet, il affirme que ces affrontements marquent la "faillite de l'État régalien". "Il est urgent de rétablir l'autorité: soutien total à nos forces de l'ordre qui font face à ces voyous", a ajouté le président des Républicains. 

Une absence critiquée

D'autres personnalités politiques critiquent vivement l'absence d'Emmanuel Macron alors que le climat social est tendu. Interrogé sur la question, le chef de l'État a souligné qu'il n'y avait "pas de jour férié quand on est président de la République". "Mon travail n'est pas de regarder la télévision et de faire des commentaires d'actualité, il est d'agir pour le pays, chaque jour, partout, c'est ce que je fais", a-t-il ajouté. 

Cette visite diplomatique en Australie vise à "ancrer" durablement la relation franco-australienne. L'objectif ? "Acter un nouvel axe indo-pacifique" alors que le Royaume-Uni est embourbé dans le Brexit. "J'ai donc souhaité (...) être ici dès la première année de mon mandat, pour marquer la volonté de la France de franchir un nouveau cap avec vous (...) Une Australie forte dans la région et dans le monde est dans l'intérêt de la France et réciproquement", a déclaré Emmanuel Macron lors du dîner officiel donné en son honneur à l'Opéra de Sydney.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Manifestations 1er mai
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793233426
Manifestation du 1er mai : Macron promet la fermeté
Manifestation du 1er mai : Macron promet la fermeté
Le chef de l'État est arrivé mardi 1er mai à Sydney, pour une visite de trois jours. Sur Twitter, il a vivement condamné les violences qui ont éclaté en marge de la manifestation syndicale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/manifestation-du-1er-mai-macron-promet-la-fermete-7793233426
2018-05-01 22:20:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bmkPMrtDUejLe5HMUjuvzA/330v220-2/online/image/2018/0308/7792537575_emmanuel-macron-lors-de-son-discours-au-diner-du-crif-le-7-mars-2018.jpg