2 min de lecture Manifestations

Manifestation des policiers : "Nous avons eu tort de baisser le nombre d'effectif de police et de gendarmerie", reconnaît Geoffroy Didier

INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire de la droite a participé à la manifestation visant à dénoncer les violences "antiflics" ce mercredi 18 mai.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Manifestation des policiers : "Nous avons eu tort de baisser le nombre d'effectif de police et de gendarmerie", reconnaît Geoffroy Didier Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Ludovic Galtier

Les policiers ont manifesté ce mercredi 18 mai place de la République pour dénoncer la haine "antiflics". Une voiture de police a été incendiée avec deux hommes en service à bord. Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte par le parquet de ParisGeoffroy Didier, candidat à la primaire de la droite, a participé à cette manifestation. Il nie toute forme de récupération politique par la droite. "J'y suis allé comme citoyen. Il y a eu plus de 300 blessés parmi les policiers depuis deux mois. Il y a chaque année, plusieurs dizaines de policiers et de gendarmes qui meurent en service", a assuré le vice-président des Républicains.

Pour l'ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy, "il y a une réalité de l'impuissance publique. Nous avons eu tort de baisser le nombre d'effectif de police et de gendarmerie (12.000 postes ont été supprimés pendant le mandat de Nicolas Sarkozy, ndlr). Tous les policiers, tous les gendarmes avec lesquels j'échange me disent qu'il manque beaucoup de moyens, beaucoup de formations, beaucoup de voitures." 9.000 postes ont été créés pendant le quinquennat, répond le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. "Aujourd'hui, on est prêt à vouloir tenter de tuer des hommes et des femmes qui sont censés nous protéger. Il n'y a plus de cohérence au sein du gouvernement, il n'y a plus de cohésion au sein de la société (...) On ne peut pas interdire d'un côté et, en réalité, tolérer l'existence d'un phénomène."

Interdire aux casseurs de s'approcher d'un périmètre de manifestation

Le cofondateur de la Droite forte propose d'interdire "en amont à ceux que les services de renseignement ont identifié comme des casseurs de s'approcher d'un périmètre. Ça a été fait pour les hooligans dans les stades de foot. Faisons-le aujourd'hui dans les périmètres de manifestation." Geoffroy Didier a convenu que les casseurs représentaient une minorité "mais particulièrement nuisible et toxique pour l'ensemble de la cohésion de la société."

Je suis favorable à la scolarité obligatoire dès l'âge de trois ans

Geoffroy Didier, candidat de la primaire de la droite
Partager la citation
À lire aussi
Emmanuel Macron, le 6 mai 2019 Emmanuel Macron
"Gilets jaunes" : pour Emmanuel Macron, ce mouvement a un "très haut degré de violence"

Que fait-on alors des casseurs ? Geoffroy Didier propose de tout reprendre depuis le départ. "Je suis favorable à la scolarité obligatoire dès l'âge de trois ans parce que tout se joue déjà entre 0 et 6 ans, je suis pour des cours de politesse à l'école." Geoffroy Didier en profite pour dénoncer "toute violence qu'elle soit policière ou pas policière mais j'observe aussi que la police est la fonction la plus contrôlée de France."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Police Gendarmerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783286189
Manifestation des policiers : "Nous avons eu tort de baisser le nombre d'effectif de police et de gendarmerie", reconnaît Geoffroy Didier
Manifestation des policiers : "Nous avons eu tort de baisser le nombre d'effectif de police et de gendarmerie", reconnaît Geoffroy Didier
INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire de la droite a participé à la manifestation visant à dénoncer les violences "antiflics" ce mercredi 18 mai.
https://www.rtl.fr/actu/politique/manifestation-des-policiers-nous-avons-eu-tort-de-baisser-le-nombre-d-effectif-de-police-et-de-gendarmerie-reconnait-geoffroy-didier-7783286189
2016-05-18 19:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3P5asHrwoN4XSwDRYewsfQ/330v220-2/online/image/2014/1106/7775203831_geoffroy-didier-au-touquet-le-30-aout-2014.jpg