1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Malgré tout, Jouanno votera Sarkozy

La sénatrice UMP et ex-ministre Chantal Jouanno assure dans un tweet qu'elle votera Nicolas Sarkozy même si elle a "des raisons personnelles d'être contre lui", comme Fadela Amara et Martin Hirsch. "Après Amara et Hirsch, j'ai aussi des raisons personnelles d'être contre Nicolas Sarkozy, mais je voterai pour lui car il est le seul à oser", écrit-elle dans ce mini-message daté de mardi soir, sans donner d'autre précision.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

"Oser affronter les problèmes de la France, sans démagogie, sans renoncer. Et moi, je le dis sans demander, ni quémander de postes...", poursuit-elle dans un deuxième tweet. "Qui peut croire que la France peut se payer le programme de Hollande ?", répond-elle encore au ministre Eric Besson.

A "20 Minutes", elle a expliqué voir "eu des oppositions violentes avec Nicolas Sarkozy, notamment sur la taxe carbone. Il m'avait alors traînée dans la boue... Ou du moins, désavouée violemment".

Elle évoque d'autres "passes d'armes avec Sarkozy", par exemple "sur la réintégration de Franck Ribéry dans l'équipe de France" à laquelle elle était opposée. "Nicolas Sarkozy m'a dit : 'Ce n'est pas ton boulot'". Mais les désaccords "les plus violents ont été sur les questions écologiques. Tout le monde le sait, c'est de notoriété publique", ajoute-t-elle.

Dans un communiqué, Brigitte Kuster, maire UMP du XVIIème arrondissement s'interroge sur les raisons d'une "telle ingratitude" de la part de la sénatrice de Paris. Est-ce pour "avoir été nommée par deux fois ministre du gouvernement de François Fillon ?" Ou "avoir été successivement désignée tête de liste à Paris aux élections régionales et sénatoriales, et alors qu'elle n'a jamais été élue de la capitale ?", ironise l'élue de Paris. "Comme il est facile de dire que l'on ne demande rien quand on a déjà tout ! Le Président de la République était en droit, cinq jours avant le premier tour, d'attendre autre chose de celle à qui il a tant donné".

Chantal Jouanno a été secrétaire d'Etat à l'Ecologie puis ministre des Sports dans le gouvernement Fillon, après avoir été conseillère de Nicolas Sarkozy à Beauvau et à l'Elysée.

Martin Hirsch, ancien haut-commissaire aux Solidarités et Fadela Amara, ex-secrétaire d'Etat à la ville de Nicolas Sarkozy, ont annoncé qu'ils voteraient pour le candidat socialiste François Hollande.

2012 et vous OK

Lire la suite
Nicolas Sarkozy François Hollande Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7746847046
Malgré tout, Jouanno votera Sarkozy
Malgré tout, Jouanno votera Sarkozy
La sénatrice UMP et ex-ministre Chantal Jouanno assure dans un tweet qu'elle votera Nicolas Sarkozy même si elle a "des raisons personnelles d'être contre lui", comme Fadela Amara et Martin Hirsch. "Après Amara et Hirsch, j'ai aussi des raisons personnelles d'être contre Nicolas Sarkozy, mais je voterai pour lui car il est le seul à oser", écrit-elle dans ce mini-message daté de mardi soir, sans donner d'autre précision.
https://www.rtl.fr/actu/politique/malgre-tout-jouanno-votera-sarkozy-7746847046
2012-04-18 10:55:00