1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Maires reçus à l'Élysée : "C'était un moment de respect," raconte Agnès Le Brun
1 min de lecture

Maires reçus à l'Élysée : "C'était un moment de respect," raconte Agnès Le Brun

INVITÉE RTL - Agnès Le Brun, maire Les Républicains de Morlaix et vice-présidente de l'Association des maires de France raconte l'invitation du millier de maires à l'Élysée mercredi 22 novembre.

Agnes Le Brun, maire de Morlaix assiste au congrès des maires français le 21 novembre 2017 à Paris.
Agnes Le Brun, maire de Morlaix assiste au congrès des maires français le 21 novembre 2017 à Paris.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Maires reçus à l'Élysée : "C'était un moment de respect," raconte Agnès Le Brun
08:28
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

"Sur le principe, nous attendons des engagements et pas des promesses". Après le discours d'Édouard Philippe devant 15.000 maires mardi 21 novembre lors du 100e Congrès de l'Association des maires de France (AMF) Porte de Versailles à Paris, le Président a invité mercredi soir un millier de maires à venir à l'Élysée. 

Ces derniers sont très remontés contre la baisse des dotations, des emplois aidés, ou encore contre la suppression de la taxe d'habitation. Agnès Le Brun, maire Les Républicains de Morlaix et vice-présidente de l'Association des maires de France, faisait partie des invités à l'Élysée. L'élue est revenue sur cette invitation, pendant laquelle Emmanuel Macron n'a pas parlé.

"En réalité il n'y a pas eu de rencontre puisque le Président n'a pas prononcé d'allocution. On peut l'entendre puisqu'il prononce un discours important demain. Les maires ont évidemment apprécié que le Président les reçoivent," explique Agnès Le Brun. Cette invitation intervient à la veille de son discours de clôture du 100e congrès de l'Association des maires de France.

Le Président était tout de même présent, "bloqué par des centaines de maires qui voulaient lui poser des questions", raconte la présidente de l'AMF." Pour elle, Emmanuel Macron a montré sa volonté d'être proche des élus locaux en créant un "moment de cohésion, de convivialité, un moment de respect." Agnès Le Brun souhaite cependant que l"'essentiel se dira demain."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/