1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Maintien possible de la centrale de Fessenheim : Cécile Duflot ironise
1 min de lecture

Maintien possible de la centrale de Fessenheim : Cécile Duflot ironise

L'ancienne ministre a publié un tweet pour marquer sa désapprobation vis-à-vis de la possibilité de ne pas voir la centrale nucléaire fermer en 2016.

Cécile Duflot (image d'illustration).
Cécile Duflot (image d'illustration).
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Romain Renner
Romain Renner

La centrale nucléaire de Fessenheim pourrait ne pas fermer. "On regardera les propositions d'EDF. Il faudra choisir avec l'autorité de sûreté nucléaire les deux réacteurs les plus dangereux, qui nécessiteraient les investissements les plus importants", explique Ségolène Royal

La ministre de l'Écologie considère que cette évolution n'est pas sujette à polémique : "Des investissements importants ont été faits dans cette centrale. Il faut en tenir compte". Une solution qui semble ne pas convenir à Cécile Duflot. La députée écologiste a répondu à un tweet ironique - "Trouvons un compromis. Que l'électricité produite à Fessenheim soit gratuite le week-end" - par une réponse qui l'est tout autant.

"Ou que Fessenheim ne fonctionne que le week-end..." Une référence à la proposition de Ségolène Royal d'instaurer la gratuité des autoroutes en fin de semaine pour réduire les profits des sociétés d'autoroute. Une manière de dire que le maintien de Fessenheim est une idée à laquelle l'ancienne ministre semble hostile.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/