4 min de lecture Climat

Accord de Paris : 6 points à retenir du discours de Macron après le retrait des États-Unis

Le président français a réagi au retrait des États-Unis de l'accord sur le climat, quelques heures après l'annonce officielle de Donald Trump.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron Crédit : Thomas Samson / AFP
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Une réaction presque immédiate. Jeudi 1er mai, aux alentours de 23h30, Emmanuel Macron s'est exprimé en direct de l'Élysée concernant le retrait des États-Unis de l'accord de Paris. Quelques heures plus tôt, Donald Trump annonçait ce que tous les spécialistes pronostiquaient : l'officialisation du départ des USA de cet accord international sur le climat. 

"Je me bats pour ce grand peuple et c'est pourquoi, afin de respecter mon engagement solennel de protéger les États-Unis et son peuple, les États-Unis vont se retirer de l'accord sur le climat", a annoncé le président américain lors d'une conférence de presse, après un suspense qui aura duré plusieurs jours. Signé fin 2015 par plus de 190 pays, dont les États-Unis sous la présidence de Barack Obama, l'accord de Paris a pour objectif de limiter le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

"Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux", a lancé Emmanuel Macron. Face au peuple français, le président a affirmé sa détermination dans une allocution de plus de six minutes, qu'il a lui-même traduite. L'occasion, notamment, de dénoncer la décision de son homologue, de réaffirmer son engagement pour l'environnement et d'encourager les autres pays signataires à faire de même. 

À lire aussi
Emmanuel Macron le mercredi 27 février 2019 environnement
Macron convie Xi, Merkel et Juncker à Paris pour discuter commerce et climat

1. Une condamnation franche

"Je respecte cette décision souveraine, mais je la regrette" ; dès le début de son discours, Emmanuel Macron ne cache pas son désaccord avec la résolution de son homologue. "Je considère qu'il commet là une erreur pour les intérêts de son pays et de son peuple, et une faute pour l'avenir de notre planète", a-t-il également déploré, insistant sur l'urgence que représente le réchauffement climatique : "Ce qui paraissait encore pouvoir être discuté il y a quelques années s'impose désormais à nous tous, avec une grande évidence. (...) Si nous ne faisons rien nos enfants connaîtront un monde fait de migration, de guerres, de pénuries, de disparitions d'archipels et de villes côtières causées par ces évolutions."

2. Une volonté fédératrice

Après d'alarmantes prédicitons, Emmanuel Macron a insisté sur l'avancée majeure représentée par l'accord de Paris : "En décembre 2015, la France a réussi ce tour de force de faire signer 195 pays", s'est-il félicité, avant d'appeler ces États signataires à l'engagement : "La France ce soir appelle l'ensemble des pays signataires à demeurer dans le cadre de l'accord de Paris. À rester à la hauteur des responsabilités qui sont les nôtres et à ne rien céder. S'adressant de nouveau aux États-Unis, "une très grande nation (...) fondé(e) pour faire triompher la liberté, la vérité et la raison", il les a prévenus : "Ne vous trompez pas. Sur le climat, il n'y a pas de plan B, car il n'y a pas de planète B."

3. Une détermination inflexible

Dans son annonce officielle, Donald Trump n'avait pas complètement fermé la porte à une décision commune concernant le climat, en expliquant que des négociations pour "reprendre l'accord de Paris" ou "un accord totalement nouveau" n'étaient pas exclues. Une proposition balayée par Emmanuel Macron : "Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux. En aucun cas." 

4. Un appel aux scientifiques du monde entier

Celui qui affirme que la lutte contre le réchauffement climatique ne se verra pas ralentie a lancé un appel très explicite aux "scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs, citoyens engagés que la décision du président des États-Unis a déçus" : "Vous trouverez dans la France une seconde patrie. Je vous lance un appel, venez travailler avec nous. Travailler sur des solutions concrètes sur le climat." Estimant que les États-Unis ont "tourné le dos au monde", il promet que "la France ne tournera pas le dos aux Américains".

5. Une déclaration d'amitié à l'Amérique

Malgré le différend qui oppose Donald Trump à Emmanuel Macron, ce dernier a refusé de condamner trop fermement le pays tout entier : s'il admet que "nous aurions préféré livrer cette bataille aux côtés des États-Unis d'Amérique", il affirme que malgré tout, "ce sont nos alliés et ils resteront nos alliés. (...) La porte n'est pas fermée. Elle ne le sera jamais à cette nation à laquelle nous devons tant."

6. Des avancées concrètes prévues

Pour conclure son allocution, le président français a évoqué les prochaines initiatives du gouvernement en faveur du climat. Rappelant qu'il s'est entretenu avec Angela Merkel quelques minutes avant de prendre la parole, il a promis que "des initiatives fortes" seraient prises "dans les prochains jours", en collaboration avec la chancelière allemande. 

Rappelant la venue samedi 3 juin du Premier ministre indien Narendra Modi à l'Élysée, il a annoncé qu'il "s'entretiendrait sur ce sujet avec lui". Enfin, il a annoncé une réunion du gouvernement la semaine prochaine, auquel il a demandé de "travailler activement" sur "un plan d'action concret" afin d'accroître l'attractivité de la France "pour les chercheurs et les entreprises de la transition écologique". Des "initiatives concrètes" sont également prévues, en Europe et en Afrique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Emmanuel Macron International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788804284
Accord de Paris : 6 points à retenir du discours de Macron après le retrait des États-Unis
Accord de Paris : 6 points à retenir du discours de Macron après le retrait des États-Unis
Le président français a réagi au retrait des États-Unis de l'accord sur le climat, quelques heures après l'annonce officielle de Donald Trump.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-trump-nous-ne-negocierons-pas-un-accord-moins-ambitieux-accord-de-paris-7788804284
2017-06-01 23:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_fEu2IH6ambLf4m0ltwEWg/330v220-2/online/image/2017/0522/7788658960_emmanuel-macron-a-l-elysee-le-21-mai-2017.jpg