2 min de lecture Polémique

Macron sur France 2 : "Une interview pour ambiancer", décrypte Alba Ventura

ÉDITO - Le Président Macron était l'invité de France 2 dimanche 17 décembre dans un exercice plutôt inédit. Soigner son image en pleine remontée dans les sondages, cela s'appelle de la com'.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Macron sur France 2 : "Une interview pour ambiancer", décrypte Alba Ventura Crédit Image : AFP / Philippe Wojazer | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

L'interview d'Emmanuel Macron, diffusée dimanche 17 décembre au soir, avait été enregistrée quatre jours plus tôt à l'issue du Sommet sur le climat. Il n'y avait aucune annonce. Il y avait de l'esthétique, et aussi une forme de modernité dans l'exercice de l’entretien politique. Et je dois dire que c'était assez réussi. On y voyait le Président debout, en marche, dans une déambulation élyséenne, au côté du journaliste Laurent Delahousse, passant de son bureau à la salle du Conseil des ministres jusque dans l'escalier Murat.

Il y avait un côté Journée du patrimoine strictement privée. Tout cela sur le mode de la conversation très polie. Presque de la confidence quand Emmanuel Macron baisse d'un ton, faisant semblant d'oublier les caméras. En terme de com', c'est une jolie mise en scène.

Pour le reste, rien que l'on ne sache déjà. Bachar al-Assad avec lequel il faut parler. Donald Trump qui fait d'abord de la politique américaine. La lutte contre le chômage, en France, dont on devrait voir les effets dans deux ans. L'urgence à développer les énergies renouvelables, sans quoi il est difficile de se passer de l'énergie nucléaire.

"Je fais ce que je dis"

Et toujours ce même crédo martelé : "Je fais ce que je dis". Avec en prime ce petit rappel de la part du Président : "La France a stupéfait l'Europe et le monde en mai dernier en me choisissant". En toute modestie ! 

À lire aussi
Donald Trump. lors d'un meeting à Tulsa. racisme
Etats-Unis : Trump partage une vidéo d'un de ses fans criant "white power"

Mais à quoi set cette interview ? Un chef de l'État qui prend la parole, ce n'est jamais innocent ? Comme on dit trivialement, ça sert à ambiancer. Il ne vous a pas échappé - en tout cas ça n'a pas échappé à l'Élysée - qu'il s’est passé quelque chose d'inédit dans les sondages : Emmanuel Macron, qui a commencé par plonger dans les sondages, a réussi à redresser la barre (il en va de même pour Édouard Philippe).

Remontada dans les sondages

Pour un chef de l'État, en dehors d'une cohabitation, c'est tout à fait nouveau. Cela fait deux/trois semaines qu'il opère une remontada. Entre sa tournée africaine, les obsèques de Jean d'Ormesson et de Johnny Hallyday, son discours sur les banlieues, il a mordu sur tous les électorats, de droite, du PS, et même de la France insoumise.

Donc ce n'est pas le moment de disparaître, pas le moment de bouder les médias. C'est plutôt le moment de se montrer sous son meilleur jour, à la tâche, en montrant qu'on ne dort qu'une poignée d'heures par nuit.

Vous me demandiez "Ce n'est jamais innocent un président qui prend la parole à la télévision ?". Je crois que vous avez votre réponse !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Présidence de la République Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants