1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron soupçonné d'avoir utilisé l'argent de Bercy pour lancer "En Marche !"
1 min de lecture

Macron soupçonné d'avoir utilisé l'argent de Bercy pour lancer "En Marche !"

RÉACTION - L'ancien ministre de l'Économie affirme, au micro de RTL, avoir "toujours respecté les règles de la République avec beaucoup de scrupules".

Emmanuel Macron lors d'un déplacement au Liban, le 24 janvier 2017
Emmanuel Macron lors d'un déplacement au Liban, le 24 janvier 2017
Crédit : JOSEPH EID / AFP
Emmanuel Macron : "J'ai toujours respecté les règles de la République avec beaucoup de scrupules"
00:00:27
Marie-Pierre Haddad

Emmanuel Macron a-t-il utilisé de l'argent du ministère de l'Économie pour lancer "En Marche !" ? C'est la question que soulève le livre Dans l'enfer de Bercy, écrit par Marion L'Hour et Frédéric Says, ce mercredi 25 janvier. En huit mois, le ministre aurait dépensé 80% de l'enveloppe annuelle des frais de représentation accordée à son ministère par le Budget. 

Les chefs de file des députés LR et UDI, Christian Jacob et Philippe Vigier, ont demandé une "clarification" à l'ancien locataire de Bercy. "Il y a des choses importantes qu'on a apprises, notamment au niveau des frais de bouche, puisque 120.000 euros des crédits du ministre à Bercy (ont été utilisés) pour des agapes En marche!, pour réunir tel ou tel, pour préparer sa campagne présidentielle", a-t-il déclaré, comme le rapporte BFMTV.

Que ceux qui diffament s'occupent de leurs propres turpitudes

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a réagi, à l'antenne de RTL en marge d'un déplacement au Liban : "Il faut que ces parlementaires fassent attention parce que la diffamation a un sens juridique. J'ai toujours respecté les règles de la République avec beaucoup de scrupules. J'ai été un ministre engagé à temps plein. Et donc s'ils découvrent qu'un ministre engagé c'est un ministre qui voyage, qui va voir ses interlocuteurs, qui reçoit et qui est actif, ils découvrent peut-être ce qu'est une fonction de ministre et d'aucuns l'avaient oublié". 

Il ajoute : "Je ne suis pour ma part pas un ministre qui payait des collaborateurs à s'occuper de ma circonscription. Je ne suis pas un ministre qui payait des collaborateurs à faire vivre un parti politique. Je suis un ministre qui a été engagé au service de la France. Que ceux qui diffament s'occupent de leurs propres turpitudes".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.