1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron répond à Taubira : "Je n'ai pas de leçon à recevoir sur la famille"
1 min de lecture

Macron répond à Taubira : "Je n'ai pas de leçon à recevoir sur la famille"

L'ancienne garde des Sceaux avait répondu avec virulence au candidat, après ses propos sur les opposants au mariage homosexuel.

Christiane Taubira et Emmanuel Macron, le 26 août 2015 à Paris
Christiane Taubira et Emmanuel Macron, le 26 août 2015 à Paris
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Clarisse Martin
Journaliste

Les propos d'Emmanuel Macron avaient créé une forte polémique. Le 16 février, le candidat du mouvement "En Marche !" à l'élection présidentielle avait déclaré que les opposants au mariage homosexuel avaient été "humiliés", sous le quinquennat de François Hollande. La sortie avait provoqué de forts remous, à gauche de la classe politique et parmi les associations LGBTQI, ce qui avait d'ailleurs poussé l'ancien ministre de l'Économie à faire amende honorable, samedi 18 février en déclarant que "la communauté homosexuelle" avait également été "humiliée" et était assurée de "toujours trouver en [lui] un défenseur".

Christiane Taubira n'a pas digéré cette diatribe et l'a fait savoir, dans une interview au Monde et à Stupéfiant !. "Qui a été humilié ? Celle qu'on traitait de guenon tous les matins ? Celle qui recevait des menaces de mort ?", rapportant les insultes dont elle a été la victime lors des débats sur le mariage pour les couples de même sexe, durant lesquels elle a été qualifiée de "macaque", notamment. "Qui a été humilié ? Les personnes homosexuelles qui ont subi des agressions verbales et physiques, qui a été humilié ? Les enfants qu'on a traités d'enfants Playmobil ? Qui a été humilié ? Elle était où l'humiliation ?".

Interrogé à ce sujet sur BFM TV, vendredi 24 février, Emmanuel Macron ne s'est pas excusé, et a asséné qu'il n'avait "pas de leçon a recevoir sur la famille", faisant valoir le fait qu'il n'avait pas non plus une famille "classique", selon ses termes, et a également tancé l'ancienne ministre de la Justice en disant qu'il aurait "aimé qu'elle ait cette même colère sur les propos sur la colonisation".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/