1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron : "On ne peut pas prendre toute la misère du monde, comme disait Rocard"
1 min de lecture

Macron : "On ne peut pas prendre toute la misère du monde, comme disait Rocard"

À la sortie de l'inauguration de la campagne d'hiver des Restos du Cœur, le Président a cité une phrase bien connue de Michel Rocard pour répondre à une question sur l'accueil des migrants.

Emmanuel Macron a lancé la 33e campagne hivernale des Restos du Cœur dans le Xe arrondissement de Paris, mardi 21 novembre 2017.
Emmanuel Macron a lancé la 33e campagne hivernale des Restos du Cœur dans le Xe arrondissement de Paris, mardi 21 novembre 2017.
Crédit : IAN LANGSDON / POOL / AFP
Macron : "Je ne peux pas donner des papiers à tous les gens qui n'en ont pas"
01:00
Ludovic Galtier & Vincent Derosier

La 33e campagne hivernale des Restos du Cœur a été lancée en présence d'Emmanuel Macron dans le Xe arrondissement de Paris, mardi 21 novembre. Le chef de l'État a pris un petit bain de foule, avant d'être interpellé par une Marocaine qui demande l'asile en France. Débute alors une conversation. "Je ne peux pas vous mentir : en France, on va protéger tous les gens, qui relèvent de l'asile et qui ne sont pas en sécurité chez eux", lui explique Emmanuel Macron.

Lorsque son interlocutrice lui demande si elle "va avoir un travail", le président de la République, adepte du parler vrai dans pareille situation, rétorque : "On ne peut pas accueillir tous les gens qui viennent avec des visas de commerce ou d'étudiants et qui restent après. Après, il faut retourner dans son pays, je vous le dis franchement." Le président de la République a ensuite tranché : "Je ne peux pas donner des papiers à tous les gens qui n'en ont pas, sinon comment je fais avec les gens qui sont déjà là."

Répondant à cette dame, dont les parents sont malades et actuellement sur le territoire national, le Président a conclu : "S'ils sont là (vos parents, ndlr), on les soigne. C'est ça le droit en France. C'est déjà très généreux, vous imaginez. Mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, on prend notre part, comme disait Michel Rocard (ancien Premier ministre socialiste de 1988 à 1991, ndlr)."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/