3 min de lecture Emmanuel Macron

Macron et les "illettrées" de Gad : choc et colère des ex-salariés

Les anciens salariés de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau (Finistère) sont "en colère" après les propos du ministre de l'Économie.

Emmanuel Macron, le 12 février 2014, à San Francisco. (archives)
Emmanuel Macron, le 12 février 2014, à San Francisco. (archives) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"C'est lamentable de dire des choses pareilles quand on est ministre", a réagi Isabelle Prévost, qui a travaillé six ans "à la découpe" à Lampaul-Guimiliau (Finistère). "Si on est vraiment toutes des illettrées sans permis de conduire alors on n'a plus qu'a se foutre en l'air".

"Ces propos sont inadmissibles", a jugé pour sa part son ex-collègue, Yvon Milin, 51 ans, se disant "très en colère". "Un gars comme ça n'a rien à faire au gouvernement, mais rien du tout". "Si les familles bretonnes sont si illettrées que ça, le mieux c'est que la prochaine fois elles ne remplissent pas leurs feuilles d'impôts", a ajouté l'homme, estimant qu'aux prochaines élections il y aurait "du ménage".

Le ministre a affirmé dans la matinée sur Europe 1 mercredi matin que l'illettrisme et l'absence de permis empêchaient de nombreuses femmes employées à l'abattoir de porcs - en liquidation judiciaire - de trouver du travail ailleurs, pour illustrer la nécessité d'une réforme du permis de conduire.

De rares cours de remise à niveau

"Une femme, ça vaut un homme maintenant, et puis personnellement j'ai fait 22 ans chez Gad et je n'ai jamais connu la moindre femme illettrée", a assuré Jean-Claude Méar, ancien salarié de l'abattoir. "Cela a déjà été dur de perdre notre boulot mais si en plus maintenant on se fait traiter d'illettrés..."

Dans le cadre de la cellule de reclassement mise en place lors de la fermeture du site de Lampaul-Guimiliau en octobre - Gad a recentré ses activités sur son abattoir de Josselin (Morbihan) -, 18 personnes ont passé le permis de conduire et 41 ont suivi des cours de remise à niveau en français et math, sur un total de 889 personnes licenciées, a souligné Jean-Marc Puchois, maire de la petite commune. "...Alors, l'exemple de Gad, c'était celui à ne pas prendre", a-t-il regretté.

"Le non retour à l'emploi chez Gad n'est pas dû au fait qu'on soit une femme, qu'on soit illettrée ou qu'on n'ait pas le permis de conduire", a estimé Olivier Le Bras, ancien délégué FO de l'abattoir, invitant Emmanuel Macron à venir à Lampaul pour débattre des vraies difficultés pour retrouver un emploi.

Emmanuel Macron s'est excusé à l'Assemblée nationale. Dont acte.

Manuel Valls
Partager la citation
À lire aussi
Canicule (illustration) gouvernement
Les actualités de 18h - Canicule : Agnès Buzyn appelle à ne pas "minimiser" les risques

Après le tollé suscité par ses propos, Emmanuel Macron, a exprimé mercredi après-midi son "regret" et ses "excuses les plus plates" aux salariés de Gad. "Mon premier regret, mes excuses les plus plates vont aux salariés que j'ai pu blesser, à travers ces propos et je ne m'en excuserai jamais assez", a déclaré le ministre.

"Emmanuel Macron s'est excusé à l'Assemblée nationale. Dont acte", a quant à lui déclaré Manuel Valls sur I>Télé. Selon le Premier ministre, le ministre de l'Economie "a tout simplement voulu dire qu'il défendait ces salariées, qu'il se préoccupait de leur avenir quand il y a la possibilité malheureusement de perdre son emploi. Cette société Gad, le gouvernement s'en occupe directement".

"C'est suffisamment rare dans la vie politique qu'un ministre, qu'un responsable s'excuse pour des propos - ça m'est arrivé aussi il y a deux ans à l'Assemblée nationale - pour qu'on en rajoute pas", a-t-il ajouté. "Cet épisode est derrière nous, Emmanuel Macron a dit ce qu'il avait à dire à l'Assemblée nationale, il est totalement engagé pour les salariés. Je ne crois pas que cela mérite qu'on en fasse autant et depuis des heures", a ajouté Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Économie Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774356550
Macron et les "illettrées" de Gad : choc et colère des ex-salariés
Macron et les "illettrées" de Gad : choc et colère des ex-salariés
Les anciens salariés de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau (Finistère) sont "en colère" après les propos du ministre de l'Économie.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-et-les-illettrees-de-gad-choc-et-colere-des-ex-salaries-7774356550
2014-09-17 19:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rOmVmKZtzCRTxqsEYGig6g/330v220-2/online/image/2014/0827/7773936378_emmanuel-macron-le-12-fevrier-2014-a-san-francisco-archives.jpg