2 min de lecture

Macron : "Un Congrès de Versailles, pour quoi faire ?", interroge Alba Ventura

ÉDITO - Ce lundi 3 juillet, "Emmanuel Macron prononce son discours de politique générale, et demain son premier ministre en réglera les menus détails", décrypte la journaliste.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Macron : "Un Congrès de Versailles, pour quoi faire ?", interroge Alba Ventura Crédit Image : ERIC FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

C'est donc ce lundi 3 juillet à partir de 15 heures qu'Emmanuel Macron va s'exprimer à Versailles devant tous les parlementaires (ou presque) réunis en Congrès. Un Congrès, pour quoi faire ? La question se pose. S'il s'agit seulement de célébrer le président de la République, s'il s'agit encore une fois de symboles, s'il s'agit de se montrer en Majesté, marchant seul avec en fond d'écran les fontaines du Château, bref s'il s'agit de parler à son miroir ("Miroir, mon beau miroir, dis-moi que je suis le plus beau et le plus jeune président de la Ve République"), alors ça ne sert à rien. S'il s'agit, en revanche, de parler aux Français, de leur dire ce qu'il va faire, alors qu'il ne s'est pas adressé à eux depuis son élection, ça peut être utile.

Cela dépend du niveau où il va placer le curseur. Il faut être dans la solennité sans que ce soit pompeux. Il faut de la gravité, mais pas de lourdeur. Des orientations mais pas de banalité. Comme Emmanuel Macron entend s'inspirer, dit-on, du "discours sur l'état de l'union" prononcé par le président américain, il ne doit pas être trop haut, pas trop général. Mais pas entrer dans les détails non plus. Il doit fixer le cap, parler des grands enjeux, des sujets importants, mais sans être trop précis. Car il doit laisser tout ce qui est concret à son premier ministre qui s'exprimera, lui, mardi 4 juillet lors de son discours de politique générale.

Dans une interview, le Président aurait à répondre à des questions sur les affaires

Alba Ventura
Partager la citation

Ne risque-t-il pas de tirer le tapis sous les pieds d'Édouard Philippe ? En réalité, le tapis est sous les pieds du président de la République, comme il l'a été sous les pieds des autres présidents. C'est une idée fausse aujourd'hui de la Ve République de penser que c'est le président qui détermine la politique de la Nation et le Premier ministre qui conduit cette politique. En réalité, ce rôle-là appartient au président de la République, celui qui a été élu par le suffrage universel. Donc Emmanuel Macron prononcera bien ce lundi après-midi son discours de politique générale, et mardi 4 juillet c'est Edouard Philippe qui en réglera les menus détails. 


Un Congrès, c'est cher. Certains disent que le Président aurait pu s'exprimer lors d'un interview, comme le 14 juillet ? Il aurait pu. Mais dans une interview, il n'est plus en position verticale. Et puis dans une interview avec des journalistes, il aurait à répondre à des questions sur les affaires. Il aurait à répondre à l'affaire de non-respect des règles des marchés publics qui touche sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Et puis, vous savez bien, que nous pauvres journalistes ne saisissons pas toujours "la pensée complexe" du chef de l'État, comme l'a expliqué un membre de l'Élysée.

Par ailleurs, il faut être honnête. Il y a une dimension pas négligeable dans le choix de s'exprimer devant le Congrès plutôt que lors d'une interview : c'est celle qui consiste à re-sacraliser la fonction présidentielle, à relever ce qui a été abaissé, abîmer lors des deux précédents quinquennats. Tout cela explique le choix d'Emmanuel Macron de rester sur son Olympe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789193969
Macron : "Un Congrès de Versailles, pour quoi faire ?", interroge Alba Ventura
Macron : "Un Congrès de Versailles, pour quoi faire ?", interroge Alba Ventura
ÉDITO - Ce lundi 3 juillet, "Emmanuel Macron prononce son discours de politique générale, et demain son premier ministre en réglera les menus détails", décrypte la journaliste.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-congres-versailles-pour-quoi-faire-7789193969
2017-07-03 07:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TTI9kxhtHoCn2gydXG_rtw/330v220-2/online/image/2017/0703/7789193985_le-parlement-reuni-en-congres-au-chateau-de-versailles-le-22-juin-2009.jpg