3 min de lecture Visite officielle

Macron aux États-Unis : le programme de sa visite d'État de trois jours

ÉCLAIRAGE - Le chef de l'État, accompagné de son épouse et d'une cinquantaine de personnalités, a débuté sa visite officielle lundi 23 avril outre-Atlantique.

Emmanuel Macron et Donald Trump lors du défilé militaire du 14 juillet aux Champs-Élysées.
Emmanuel Macron et Donald Trump lors du défilé militaire du 14 juillet aux Champs-Élysées. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Après une réception en grande pompe à Paris à l'occasion du défilé du 14 juillet, Donald Trump va rendre la pareille à son homologue français à compter du lundi 23 avril. Emmanuel Macron est arrivé aux États-Unis pour un voyage officiel qui durera trois jours. C'est la première fois depuis le début de son mandat que le président américain reçoit la visite d'État d'un dirigeant étranger, le plus haut rang dans le protocole des voyages diplomatiques.

Le programme du chef de l'État sera bien chargé. Avec son épouse Brigitte Macron, ils se rendront dès leur arrivée dans la demeure historique du premier président des États-Unis, Georges Washington. Le couple dinera dans cette propriété située dans l'état de Virginie, en compagnie de Donald Trump et son épouse Melania.

Mardi, les deux dirigeants s'entretiendront un long moment à la Maison Blanche, pour évoquer les dossiers brûlants du moment. Emmanuel Macron en profitera pour convaincre son homologue sur plusieurs points de désaccord. L'accord sur le nucléaire iranien devrait dominer les discussions, d'autant que Donald Trump tranchera sur son sort dans trois semaines. En campagne, le magnat de l'immobilier avait promis de "déchirer" ce texte visant à empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique.

La Syrie et la Corée du Nord au coeur des discussions

L'exemption de tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium pour les pays de l'UE, la guerre en Syrie, la Corée du Nord, les relations avec la Russie ou encore l'accord de Paris sur le climat devraient également être évoqués durant l'entretien. En contact très réguliers au téléphone, les deux hommes entretiennent "un bon niveau de confiance et de respect", selon Emmanuel Macron. Cette semaine dans Vanity Fair, ce dernier disait apprécier ses conversations "très directes" avec Donald Trump.

À lire aussi
Facebook
États-Unis : banni de Facebook, Donald Trump lance un nouveau site web

Dans le cadre d'une interview donnée à la chaîne américaine conservatrice Fox News, le président français avait estimé que ce n'était pas à lui de "juger ce que devait être" Donald Trump, "ou de considérer que, à cause de ces controverses ou de ces enquêtes (votre) président est moins crédible", a-t-il ajouté.

Les deux présidents tiendront un discours, mardi 24 avril, après une cérémonie d'accueil. Emmanuel Macron quittera donc son homologue pour se rendre au Département d'État, où il déjeunera avec le vice-président ultra-conservateur Mike Pence. Puis il assistera à une cérémonie militaire au cimetière d'Arlington, où reposent près de 300.000 anciens combattants. Cette deuxième journée de visite s'achèvera par un dîner d'État à la Maison Blanche.

Un discours devant le Congrès

Enfin, le chef de l'État se livrera à un exercice devenu une tradition à chaque visite d'un président français (seul François Hollande y avait échappé) : un discours au Capitole devant le Congrès, composé des membres du Sénat et de la Chambre des représentants. L'allocution, en anglais, qui devrait durer une trentaine de minutes aura pour thème principal la relation entre les deux pays.

Cette étape sera suivie d'une dernière rencontre, organisée avec des étudiants de l'université Georges Washington. Ces derniers pourront échanger librement avec le président de la République.

Une délégation française

Et pour l'accompagner dans ses différents rendez-vous, Emmanuel Macron pourra compter, en plus de son épouse Brigitte Macron, sur la présence d'une cinquantaine de personnalités ayant fait le voyage depuis Paris. On peut notamment citer l'astronaute Thomas Pesquet, le député Cédric Villani, le boulanger Éric Kayser ou encore l'écrivain Philippe Besson. Plusieurs ministres ont également fait le déplacement : Bruno Le Maire (Économie), Nicole Belloubet (Justice), Jean-Michel Blanquer (Éducation), Jean-Yves Le Drian (Affaires étrangères) et Florence Parly (Armées).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Visite officielle Donald Trump États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants