2 min de lecture Polémique

Macron au Vatican : "Une visite dominée par la crise migratoire", analyse Alba Ventura

ÉDITO - Emmanuel Macron sera en visite au Vatican, mardi 26 juin. Ce sera la première fois que le chef de l'État français rencontrera le pape François. Un déplacement qui sera largement dominé par la crise migratoire.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Macron au Vatican : "Une visite dominée par la crise migratoire", analyse Alba Ventura Crédit Image : AFP / Aris Oikonomou | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Évidemment, depuis l'affaire de l'Aquarius, on sait que le sujet central et prioritaire de cette rencontre sera celui de l'immigration. D'autant que - hasard du calendrier - cet entretien au Vatican tombe entre le mini-sommet de Bruxelles, qui avait lieu dimanche 24 juin, et le Conseil européen de la fin semaine, qui doit tenter d'apporter des réponses à la crise des migrants.

Ce sera l'occasion pour les deux hommes de faire passer des messages. Et, pour Emmanuel Macron, de faire passer des messages au-delà du Vatican. Il n'a échappé à personne que depuis l'épisode de l'Aquarius, l'affrontement est particulièrement rugueux entre Emmanuel Macron et le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini. L'un reprochant à l'autre son cynisme ; l'autre le traitant d'arrogant et d'hypocrite. Emmanuel Macron a dénoncé la "lèpre nationaliste". Jusqu'à dimanche, où le président français a expliqué à Bruxelles que la France n'avait "pas de leçon à recevoir".

Emmanuel Macron n'a pas vraiment apprécié que le ministre italien lui fasse porter le chapeau, alors que de nombreux pays européens ne prennent pas leur part dans la répartition des migrants. Va-t-il profiter de sa visite en Italie pour en "remettre une couche" ? En tout cas, le président français a décidé de faire de son déplacement d'une pierre deux coups.

Un message aux autorités italiennes

C'est assez inhabituel, mais avant sa rencontre avec le souverain pontife, le Président a calé un petit-déjeuner à l'ambassade de France avec une communauté de catholiques laïcs : la communauté de Sant'Edigio, très impliquée dans l'accueil des migrants, et donc très opposée à la politique du nouveau pouvoir italien. C'est une communauté qu'Emmanuel Macron avait déjà citée en exemple lors de son discours devant les évêques de France, en avril dernier.

À lire aussi
Anne Rosencher fait face à Nicolas Domenach pour parler de l'immigration, le 20 septembre 2019 débat
Immigration : "Ce n'est pas un problème de racisme", estime Anne Rosencher

Ce sera donc l'occasion pour lui de revenir sur sa loi asile-immigration, dont il va plaider l'équilibre. Mais ce sera aussi l'occasion d'envoyer un nouveau message aux autorités italiennes, à cette coalition italienne composée de l'extrême droite de la Ligue (incarnée par Salvini) et les populistes du Mouvement 5 Étoiles. Une coalition que Macron juge contre-nature. L'objectif d'Emmanuel Macron, par ce genre de message, est de tenter d'isoler Matteo Salvini.

Donc vous voyez que pour Emmanuel Macron, il ne s'agit pas seulement de venir à Rome pour prendre possession de son titre de chanoine de Saint-Jean-de-Latran (comme c'est la tradition).

Le pape aura aussi un message

La rencontre avec le pape François s'annonce globalement sous les meilleurs auspices. Emmanuel Macron avait fait forte impression lorsqu'il avait déclaré vouloir "réparer le lien abîmé entre l'Église et l'État". Mais il ne faut pas croire que ce sera simple. Surtout sur le sujet de l'immigration.

Vous savez, il ne faut pas oublier que ce pape a fait son premier déplacement hors de Rome à Lampedusa. C'était trois mois à peine après son entrée en fonction, en juillet 2013. C'était un déplacement qu'il avait décidé à l'improviste. Il avait jeté à la mer une couronne mortuaire en hommage aux milliers de morts tentant de traverser la Méditerranée entre la Tunisie et la petite île sicilienne.

Il avait lancé : "La culture du bien-être nous rend insensibles aux cris d'autrui et aboutit à une mondialisation de l'indifférence". Il y a fort à parier que son message sera sensiblement le même devant Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Emmanuel Macron Pape François
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793863786
Macron au Vatican : "Une visite dominée par la crise migratoire", analyse Alba Ventura
Macron au Vatican : "Une visite dominée par la crise migratoire", analyse Alba Ventura
ÉDITO - Emmanuel Macron sera en visite au Vatican, mardi 26 juin. Ce sera la première fois que le chef de l'État français rencontrera le pape François. Un déplacement qui sera largement dominé par la crise migratoire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-au-vatican-une-visite-dominee-par-la-crise-migratoire-analyse-alba-ventura-7793863786
2018-06-25 07:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ON31dhbr3HskCjf44GtrOw/330v220-2/online/image/2018/0625/7793863902_le-president-francais-emmanuel-macron-le-24-juin-2018-a-bruxelles.jpg