1 min de lecture Sécurité

Macron annonce pour décembre un nouveau plan national contre la radicalisation

Le président de la République a annoncé mercredi 18 octobre un nouveau plan national contre la radicalisation lors d'un discours "fondateur" sur la politique de sécurité face aux représentants des forces de l'ordre.

Emmanuel Macron prononce un discours devant les représentants des forces de sécurité intérieure mercredi 18 octobre 2017
Emmanuel Macron prononce un discours devant les représentants des forces de sécurité intérieure mercredi 18 octobre 2017 Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

Emmanuel Macron s'est adressé ce mercredi 18 octobre aux représentants des forces de sécurité intérieure, à moins de deux semaines de l'entrée en vigueur de la loi sur le renfort de la sécurité intérieure, qui succédera à l'état d'urgence en vigueur depuis novembre 2015. Le chef de l'État a fait plusieurs annonces lors de ce discours prononcé à l'Élysée. Parmi elles figure la création d'un plan national de lutte contre la radicalisation, qui devrait voir le jour au mois de décembre.

La réunion d'un comité interministériel devra, avant la fin de cette année 2017, "arrêter un nouveau plan national" contre la radicalisation, en dressant une "liste des territoires" qui feront l'objet d'une surveillance spécifique. "Des plans d'action seront établis par les préfets dans leur département" impliquant "de nombreux autres services de l'État" pour "prévenir les menaces et mettre en place des organisations pour identifier les comportements les plus à risques", en coopération "étroite avec les magistrats", a précisé Emmanuel Macron.

L'une des nouvelles attentes sur lesquelles le chef de l'État a mis l'accent concerne une "politique de prévention assumée" pour lutter contre des thèses radicales émergeant chez les jeunes personnes. "Ce défi implique, dès le plus jeune âge, d'avoir une politique de prévention assumée", a affirmé Emmanuel Macron, qui cible des circonstances propices à la radicalisation telles "la grande pauvreté, le délitement des structures familiales, l'affaiblissement de nos structures éducatives, l'absence totale de mobilité économique et sociale" contre lesquels il ambitionne de lutter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Société Antiterrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants