2 min de lecture Jean-Marie Le Guen

Loi Travail : une surtaxe des CDD "fait partie des discussions" annonce Jean-Marie Le Guen

L'idée de serait de rendre les CDD moins attractifs pour les employeurs afin qu'ils recourent plus naturellement au CDI.

Jean-Marie Le Guen à l'Élysée, le 10 septembre 2014.
Jean-Marie Le Guen à l'Élysée, le 10 septembre 2014. Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Une éventuelle surtaxe des CDD "fait partie des discussions" entre gouvernement et partenaires sociaux, a assuré le ministre des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, jugeant que la mobilisation mercredi 9 mars n'avait "pas fait la démonstration du refus" du projet de loi El Khomri. Pour inciter les entreprises à avoir recours aux CDI plutôt qu'aux CDD, "est-ce qu'il faut aussi avoir des mesures d'incitations financières un peu plus fortes que celles d'aujourd'hui? Cela fait partie des discussions", a déclaré ce proche de Manuel Valls sur iTélé. 

"D'ores et déjà, les CDD sont plus chers que le CDI", a-t-il rappelé, affirmant que le gouvernement voulait agir "en facilitant le passage vers le CDI, en donnant de la confiance pour aller vers le CDI, aussi bien aux salariés qu'à l'entrepreneur". Au soir d'une première mobilisation, à l'appel d'organisations de jeunesse et de syndicats, Jean-Marie Le Guen a estimé que la mobilisation d'entre 224.000 (police) et 500.000 manifestants (organisateurs) dans toute la France n'avait pas fait la démonstration du refus du projet de loi Travail. "Nous allons travailler, nous regardons les choses avec beaucoup de sérénité", a-t-il assuré, ajoutant avoir "vu des mobilisations beaucoup plus fortes". "Mais encore une fois, je ne veux pas qualifier, ni mesurer", a-t-il insisté. 

Le ministre a évoqué un point du texte qui "concerne très directement la jeunesse : c'est de donner la possibilité d'avoir une croissance en emplois plus riche en CDI". Selon lui, "aujourd'hui, les CDD, la précarité dominent, demain, avec ce projet de loi, il y aura plus de CDI". "Il y aura aussi au plan économique, pour tous les acteurs, aussi bien les entrepreneurs que les salariés, il y aura plus de prévisibilité, donc plus de capacité à dialoguer aussi dans les entreprises." 

Le ministre a néanmoins reconnu qu'il était "normal qu'il y ait un dialogue" avec les syndicats et les parlementaires. Mais, a-t-il prévenu, "le conservatisme d'une façon générale n'est pas une option pour défendre notre modèle social". "On a un modèle social qui est un peu fragile. Si jamais nous ne le réformons pas, d'autres se contenteront de le mettre de côté (...), nous voulons le conforter, le moderniser pour le protéger", a-t-il argumenté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marie Le Guen Myriam El Khomri Loi Travail
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants