1 min de lecture Loi Travail

Loi travail : une députée REM menacée de mort "par guillotine"

La députée Brigitte Bourguignon (REM), présidente de la Commission des Affaires sociales, dit avoir reçu des menaces de mort concernant la future loi travail.

Brigitte Bourguignon, députée LREM.
Brigitte Bourguignon, députée LREM. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Océane Blanchard
Océane Blanchard

Alors que le projet de loi concernant la modification du Code du travail vient d'arriver à l'Assemblée nationale, Brigitte Bourguignon s'est fendue d'un discours à la tribune pour dénoncer les menaces de mort qu'elle dit avoir reçu via les réseaux sociaux. 

Cette députée de La République en Marche est aussi la présidente de la Commission des Affaires sociales, chargée d'examiner le projet de "loi d'habilitation" en amont de l'assemblée. Un projet de loi qui provoque de nombreux remous, puisqu'il permettrait à l’exécutif de gouverner par ordonnances

Ce qui a valu à Brigitte Bourguignon de multiples commentaires négatifs, notamment sur les réseaux sociaux. "Je ne cesse de recevoir, via les réseaux sociaux, des insultes, un tantinet sexistes parfois, et même des menaces de mort par guillotine" a-t-elle déclaré à l'assemblée. 

"Ce n'est pas ma conception du débat démocratique. Je n'accepterai jamais d'exercer mon mandat sous la pression et les menaces de qui que ce soit" a-t-elle continué, sous les applaudissements des députés, dont ceux de l'opposition. 

À lire aussi
Le conseil des prud'hommes de Paris cour de cassation
Les infos de 18h - Licenciement abusif : le plafonnement des indemnités validé

Un fait notable, puisque c'est une vidéo d'un échange entre Brigitte Bourguignon et Adrien Quatennens, (député France Insoumise) qui avait mis le feu aux poudres. 

170 amendements de l'opposition, 0 votés

La vidéo du 5 Juillet lors de la commission montrait le député FI Adrien Quatennens interpellant la présidente sur un bilan des amendements étudiés. "Il en reste 93, nous en avons vu 77" avait-elle répondu. "D'accord avec un taux d'acceptation de 0% c'est ça ?" avait ironisé le député de l'opposition. "Evidemment, vous l'imaginez" avait conclu Brigitte Bourguignon dans un sourire. 

Une vidéo largement commentée sur les réseaux sociaux et par les médias, accusée de prouver l'arrogance du nouveau gouvernement. Un échange qui n'était pourtant pas loin de la vérité, puisque parmi les 170 amendements déposés par France Insoumise et le Parti communiste, aucun n'a été adopté

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail La République En Marche Menaces
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants