1 min de lecture Parti socialiste

Loi Travail : "On assiste à la fracture du Parti socialiste" constate Karine Berger, députée PS

REPLAY / INVITÉE RTL - Alors que le recours au 49.3 semble inévitable, la parlementaire déplore ce passage en force du gouvernement.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Loi Travail : "On assiste à la fracture du Parti socialiste" constate Karine Berger, députée socialiste Crédit Image : AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Alors que tout porte à croire que la loi Travail ne sera pas votée mais que le gouvernement utilisera dans les prochaines heures l'arme constitutionnelle du 49.3, Karine Berger, députée socialiste des Hautes-Alpes, déplore l’abandon du débat démocratique autour "d'un texte fondamental pour les Français." Si la parlementaire ne se définit pas comme une frondeuse, elle a déposé une vingtaine d’amendements au projet de loi auquel elle était opposée dans sa première version. 

"Tel que c'est parti, cette journée va être un gâchis" regrette-t-elle. Pourtant, elle tient à rassurer : "Le texte n'est pas celui du départ, il y a eu beaucoup d'évolution. Le contrat de travail et le salaire des Français sont protégés." Aucun compromis proposé par Christophe Sirugue, rapporteur de la loi, ou par les frondeurs n'a été accepté. "Je suis très en colère de ce passage en 49.3 puisque les Français ne sauront pas ce que leurs députés pensent vraiment des différents éléments du projet. Je trouve cela terrible politiquement et socialement" juge Karine Berger

Malgré tout, pour la députée, l'échec n'est pas à chercher uniquement du côté du gouvernement. "C'est très rare qu'une loi soit passée en 49.3 au début des débats en hémicycle, tout cela parce qu’on n'a pas été capables de s'entendre sur l'article 2. Cette situation hors-norme est une faute collective du PS devant les Français. On assiste à la fracture du Parti socialiste." Pour l'élue, l'important est "d'expliquer aux gens ce qu'il y a dans ce texte". Pour garder la confiance du pays, les socialistes doivent faire amende honorable selon Karine Berger et "que le PS dise que l'utilisation du 49.3 sur un texte aussi fondamental n'est pas quelque chose de supportable pour la gauche."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Parti socialiste Loi Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants