1 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : Manuel Valls demande à la CGT d'arrêter les grandes manifestations à Paris

Le Premier ministre dénonce également l'attitude "ambiguë" de la CGT à l'égard des casseurs.

Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 31 mai 2016
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 31 mai 2016 Crédit : SIPA
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

"Ces manifestations ne peuvent plus durer ainsi. Et moi j'en appelle à la responsabilité d'un syndicat, la CGT, qui hier, à l'évidence, était débordé". Manuel Valls hausse le ton. Le projet de loi Travail ne sera pas supprimé alors que les manifestations se poursuivent contre le projet de loi porté par le gouvernement. Le Premier ministre a réaffirmé ce mercredi 15 juin qu'il ne "changerait pas" le texte de la loi Travail et a fermement dénoncé l'attitude "ambiguë" de la CGT à l'égard des casseurs. Au lendemain des débordements qui ont émaillé le cortège parisien, notamment à l'hôpital Necker, il a notamment appelé le syndicat à ne plus organiser de grandes manifestations alors que 125.000 de personnes, selon les autorités, 1,3 million selon les syndicats organisateurs, ont défilé dans toute la France. 

"Je demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestations sur Paris et au cas par cas, car vous savez qu'on ne peut pas prononcer une interdiction générale, nous prendrons, nous, nos responsabilités", a-t-il dit, fustigeant des casseurs "qui voulaient sans doute tuer" des policiers et "une attitude ambiguë du service d'ordre de la CGT qui n'assume plus ses responsabilités"

Manuel Valls a notamment ciblé Philippe Martinez, le leader de la CGT. "Quand on n'est pas capable d'assurer la sécurité, qu'on se laisse déborder par 700 à 800 casseurs, on n'organise pas de telles manifestations qui peuvent dégénérer", met en garde Manuel Valls alors que le leader de la CGT doit rencontre la ministre du Travail Myriam El Khomri vendredi 17 juin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Manuel Valls Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants