1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi Travail : "Manuel Valls a perdu la face, le gouvernement s'est ridiculisé", se réjouit Jean-Luc Mélenchon
2 min de lecture

Loi Travail : "Manuel Valls a perdu la face, le gouvernement s'est ridiculisé", se réjouit Jean-Luc Mélenchon

INVITÉ RTL - Jean-Luc Mélenchon s'est dit "totalement satisfait" après la volte-face du gouvernement, qui a finalement autorisé la manifestation du jeudi 23 juin.

Jean-Luc Mélenchon le 27 juin 2015 à Paris.
Jean-Luc Mélenchon le 27 juin 2015 à Paris.
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Loi Travail : "Manuel Valls a perdu la face, le gouvernement s'est ridiculisé", se réjouit Jean-Luc Mélenchon
06:16
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Juste après avoir interdit la manifestation du jeudi 23 juin à Paris, le gouvernement a fait une volte-face inattendue, ce mercredi. La manifestation contre la loi Travail est finalement autorisée "sur un parcours proposé par le ministre de l'Intérieur". Les syndicats et les opposants à la loi El Khomri pourront donc manifester sur une boucle de 1,6 kilomètre autour du bassin de l'Arsenal, près de la place de la Bastille.

Un retournement de situation qui réjouit Jean-Luc Mélenchon. "Je suis totalement satisfait, c'était un précédent inouï d'interdire une manifestation syndicale. Elles n'ont jamais été interdites dans notre pays même pendant la guerre d'Algérie", a lancé le candidat à l'élection présidentielle de 2017, qui évoque un "événement sans précédent et disproportionné".

Mais le leader du Front de gauche charge sévèrement Manuel Valls et le gouvernement : "On a l'impression qu'il y a une révolution de Palais qui est en cours et qu'au sommet de l'État, on ne maîtrise plus ce que l'on fait. Le Premier ministre a été désavoué et dans n'importe quelle démocratie, ces événements provoqueraient un changement ministériel dans n'importe quel pays", déplore-t-il.

Une manifestation très surveillée

Et si Jean-Luc Mélenchon estime que "Manuel Valls a totalement perdu la face" et que "le gouvernement s'est ridiculisé", il préfère positiver à la veille de la mobilisation. "Il faut savoir prendre ce qui nous est donné. Nous avons obtenu un recul du gouvernement, nous irons à la manifestation avec la banane", lance-t-il appelant à une certaine discipline. "Je pense qu'elle sera très nombreuse. Il faut suivre les consignes des syndicats et ne pas se faire voler le sens de ce que nous faisons. Le but n'est pas de manifester mais d'obtenir le retrait de la loi El Khomri.

Le seul problème que nous avons c'est une poignée de casseurs qui viennent détourner le sens du message

Jean-Luc Mélenchon
À lire aussi

Une interrogation demeure cependant alors que de nombreuses violences ont éclaté lors des précédents manifestations : "Elles ne représentent aucun danger, le seul problème que nous avons c'est régler le sort d'une poignée de casseurs qui, à chaque manifestation, viennent dégrader et détourner le sens du message que nous portons".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/