1 min de lecture Vidéo

Loi Travail : "Il faut pouvoir passer par-dessus les syndicats", dit François Fillon

INVITÉ RTL - L'ancien Premier ministre défend le "référendum d'entreprise" contre le "blocage syndical".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Loi Travail : "Il faut pouvoir passer par-dessus les syndicats", dit François Fillon Crédit Image : Camille Kaelblen / RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

"Favorable au développement du mouvement syndical, d'un syndicalisme réformiste", François Fillon souhaite toutefois s'opposer "au blocage syndical". Invité à réagir sur les différentes actions contre la loi Travail, entre les blocages des raffineries et les grèves dans les transports, l'ancien Premier ministre estime sur RTL qu'il y a "un comportement presque factieux" qui va à l'encontre des "règles de la démocratie".

Le candidat à la primaire de la droite considère ainsi que ces manifestations ont lieu dans le seul but de "protéger le dernier avantage" des syndicats. "Ils sont terrorisés à l'idée que les salariés puissent négocier directement avec la direction des entreprises parce que ça fera la démonstration qu'il y a un autre dialogue social possible. Ils essaient de bloquer le système qui date de 1945. C'est un vrai handicap pour le pays", poursuit-il.

François Fillon considère ainsi qu'en cas de blocage syndical, il est nécessaire de "pouvoir passer par-dessus les syndicats". "Il faut pouvoir mettre en place un référendum d'entreprisece que la loi El Khomri commençait à proposer, même si au fil des amendements cela a été considérablement affaibli".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Entreprises Syndicats
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants