1 min de lecture Gérard Collomb

Loi asile et immigration : "C'est la fermeté qui l'emporte", dit Alain Duhamel

ÉDITO - Le projet de loi asile et immigration a été présenté par Gérard Collomb ce mercredi 21 février en Conseil des ministres. Si le ministre de l'Intérieur trouve son texte "équilibré", il penche plus vers la "fermeté", estime Alain Duhamel.

L'Edito d'Alain Duhamel
Loi asile et immigration : "c'est la fermeté qui l'emporte", dit Alain Duhamel
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP
Voir la suite

Gérard Collomb a présenté ce mercredi 21 février son projet de loi asile et immigration et Conseil des ministres. Il veut concilier fermeté et humanité. Mais selon moi, c'est la fermeté qui l'emporte, c'est même absolument évident. C'est d'ailleurs une évolution de la part d'Emmanuel Macron.

Quand il était candidat, il était plutôt du côté de l'humanité, maintenant qu'il est président, il est plus du côté fermeté. Alors bien sûr Gérard Collomb se donne énormément de mal pour essayer d'expliquer notamment aux députés de La République En Marche qu'en fait c'est un texte très équilibré, mais quand on regarde le texte, il va dans le sens de la fermeté.

Ce qui est vrai, c'est qu'il y a le rapport d'un député REM, Aurélien Taché, qui fait des propositions réellement intéressantes en ce qui concerne l'intégration. Mais dans l'ensemble c'est moins d'immigrés, mais mieux intégrés.

Politiquement on se doute que ça n'ira ni pour la gauche, ni pour les églises, ni pour les associations, et que pour la droite ça ne sera jamais assez. Ça correspond à l'équilibre que souhaitent les Français, mais comme ils essayent en même temps de s'en défausser, ils n'en tireront pas de bénéfice.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés